www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Rentrée 2020 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
26 février 2021

CAMPAGNE Tests salivaires. Dans le département mise en place dès la rentrée

2 MARS - DANS LE DEPARTEMENT

-

- Le SNUipp a pris contact avec la Dsden pour demander le maintien des contractuels initialement recrutés jusqu’au 19 février. Cela devrait être le cas.
- Pour l’instant cependant le volume des renouvellements n’est pas connu...

- D’autre part, concernant les tests salivaires mis en place dans les écoles : ils commenceront par des écoles lourdement impactées par le virus avant les vacances. Le rectorat est en cours de recrutement de médiateurs (étudiants 2ème année de médecine, pharmacie...) appelés à venir renforcer les personnels habilités à faire passer ces tests.
- 6000 tests dans l’académie sont prévus pour la semaine de la rentrée, 10 000 la semaine suivante.
- 25 écoles concernées dans les Alpes Maritimes la 1ère semaine.

- - Les écoles concernées, via les directeurs-trices, à nouveau très sollicité-es y compris pendant les vacances, ont reçu un mail et consignes des IEN :-

- avec une demande d’autorisation parentale à faire remplir (avec numéro de sécurité sociale et photocopie d’une pièce d’identité).

- préconisant une organisation dans la cour par exemple, ou dans une grande salle, par demi-classes et chaises espacées sachant que les élèves ne doivent pas manger ou boire dans les 30 minutes précédant le test.

-  Enfants comme adultes de l’école peuvent demander à être testés.

- La liste des élèves et adultes à tester est à renvoyer à secretariat.santesocial@ac-nice.fr (en mettant en copie l’IEN) selon le calendrier établi.

- Les résultats seront communiqués directement et exclusivement aux parents, charge à eux de communiquer à l’école les résultats si positifs.

- L’autorisation parentale est indispensable et le test ne peut être effectué sans accord des parents ; de même si au dernier moment l’enfant ne le souhaitait pas.

*****

- - LIRE Courrier de l’Académie de Nice à remettre aux parents avec l’autorisation parentale à remplir-

- INFORMATION AUX PARENTS - AUTORISATION PARENTALE

- Campagne de dépistage de la covid 19 par des tests salivaires

opendocument text - 39.4 ko
21_02_23 VF Tests salivaires-AUTORISATION PARENTALE

*******

27 Février

Finalement les PE ne feront pas passer les tests

LIRE la suite ICI

******

26 FEVRIER

Tests salivaires : le ministère doit revoir sa copie

- Alors que s’achève la première semaine de retour de vacances de la zone A, le ministère fait encore la preuve d’un manque cruel d’anticipation.
- Annoncés à grands renforts de communication depuis plusieurs jours, les premiers tests salivaires commencent très difficilement à se mettre en place dans certains départements.
- Si ces tests sont un élément incontournable dans la politique de détection et la gestion des cas de Covid, il n’en reste pas moins qu’une campagne d’ampleur doit se préparer sur et avec le terrain.

- LIRE le COMMUNIQUE de presse du SNUipp-FSU en date du 26 Février 2021

PDF - 205.3 ko
communiqu_de_presse_snuipp-fsu_tests_salivaires_le_ministre_doit_revoir_sa_copie

*******

Campagne de tests salivaires dans les écoles, où en sommes-nous ?

- Le déploiement des tests salivaires dans les écoles est la dernière illustration de l’impréparation du ministère sur la gestion de la crise sanitaire.
- Les enseignant-es des écoles pourraient, en effet, se substituer aux personnels des laboratoires médicaux pour faire passer ces tests aux élèves.

- Lorsque le SNUipp-FSU l’a interpellé suite à une première remontée de département, le cabinet du ministère avait démenti dans un premier temps le fait de faire appel aux enseignant-es pour la réalisation des tests pour finalement expliquer plus tard que rien n’est obligatoire et repose sur le volontariat… 

- Le SNUipp-FSu a donc diffusé un communiqué (ci dessus) qui dénonce ce nouveau bricolage méprisant du ministère où les PE sont livrés à eux-mêmes pour prévenir la pandémie dans les écoles et pointe le manque d’ambition de cette politique de tests qui reste très loin d’un dépistage massif auprès des élèves comme de l’ensemble des personnels permettant une surveillance épidémiologique des écoles et des établissements scolaires.

- Concrètement, cette campagne conduit à de nombreuses interrogations sur le plan sanitaire et organisationnel. 

- En amont, il faudra recueillir l’accord écrit des parents et leur numéro de sécurité sociale, ce qui va reposer pour beaucoup sur les directrices et directeurs et peut poser également question sur la sensibilité des informations transmises, par exemple pour une famille bénéficiaire de la CMU.
- Comment et combien de temps ces données sont-elles conservées ? Le ministère a-t-il par ailleurs déclaré cet usage à la CNIL ? 

- Pour la réalisation des tests, les enseignant-es devraient, dans le meilleur des cas, superviser son déroulement. Cela pose également une multitude de questions comme celle de qui va s’occuper des autres élèves durant ce temps sans accroître le brassage dans l’école ? Quel nettoyage des locaux servant aux tests où les enfants auront émis une multitude de postillons est-il prévu ? 

- Si les enseignant-es étaient amenés à réaliser les tests, quel serait l’équipement de protection individuel fourni ? Quelle « formation » précise leur serait-elle dispensés ? Quelle responsabilité, sur le plan juridique notamment, la réalisation de ces tests par les enseignant-es eux-mêmes entraînerait-elle ? 

- Sur la réalisation des tests eux-mêmes, quelle démarche scientifique guide le déploiement de ces tests ? Est-ce un suivi régulier d’une cohorte ou un choix aléatoire d’écoles sans suivi dans le temps ? … 

Le SNUipp-FSu a interpellé officiellement le ministère en lui posant toutes ces questions

- LIRE LE COURRIER adressé au Ministre

PDF - 106 ko
27_02_2021_courrier_jm_blanquer_campagne_tests_salivaires

- Dans l’attente d’une réponse du ministère le SNUipp-FSU invite les collègues à ne pas substituer au personnel des laboratoires médicaux pour faire passer les tests si tel était le cas dans tel département.

Une réunion sanitaire est prévue avec le cabinet mardi 2 mars à 11h00.

 

39 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.