www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : La carrière 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
18 décembre 2006

Suppression de la notation des fonctionnaires : opposition de la FSU

La FSU est opposée à la disparition de la notation et vient d’envoyer un courrier aux sénateurs pour le leur faire savoir. "Quelles que soient les faiblesses du système de notation qui mériterait d’être discuté et amélioré, c’est tout de même un critère objectivable qui permet de comparer les situations. Sa disparition risque de laisser la place à l’arbitraire", explique le secrétaire général de la FSU, Gérard Aschieri. Il reproche notamment à Christian Jacob, sa volonté de supprimer la notation des fonctionnaires par des entretiens individuels, "sans discussion préalable sur les conditions de mise en œuvre de l’évaluation et de ses conséquences en terme de déroulement de carrière".

Il regrette que cet amendement n’ait fait l’objet d’aucune concertation et fait observer que le décret sur la notation d’avril 2002 "commence à peine à s’appliquer, avec des difficultés pour les personnels non enseignants de l’université". Enfin, il estime que la logique d’expérimentation proposée par l’amendement n’offre aucune garantie : "les expérimentations sont généralement la première marche vers une extension sans aucune évaluation".

De son côté l’UGFF-CGT y voit une nouvelle "attaque" contre le statut général des fonctionnaires et réaffirme son attachement à un système où le fonctionnaire est "jugé sur sa manière de servir, en termes d’efficacité sociale et à partir de critères les plus objectifs et les plus transversaux possibles".

Suppression de la notation : l’Éducation nationale candidate à l’expérimentation, selon Dominique Antoine

"L’Éducation nationale est candidate pour expérimenter la suppression de la notation", Dominique Antoine, secrétaire général du ministère de l’Éducation. Le ministre de la Fonction publique a annoncé qu’il supprimera à titre expérimental la notation des fonctionnaires, et ce dès 2007 . Au ministère de l’Éducation nationale, 150 000 personnes sont concernées, soit le tiers des fonctionnaires visés par la réforme. Dominique Antoine entend à présent "faire évoluer ce dispositif pour donner à l’entretien d’évaluation tout son sens". Il est également favorable à l’élargissement des compétences de la CAP (commission administrative paritaire), afin d’examiner d’éventuels recours.

Affaire à suivre de très près.

 

54 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.