www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : La carrière  / Direction d’école 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
7 novembre 2006

"Spécial DIRECTION d’ECOLE " :

Journée nationale d’actions Mercredi 22 novembre à l’appel du SNUipp

Plus que jamais poursuivre le blocage administratif

Le ministère multiplie les annonces (communiqué ci-dessous, France-info) pour faire croire que la grève administrative est terminée et que l’ensemble du dossier direction d’école est en passe d’être réglé. Pourtant, il reconnaît que 30 % des enquêtes sont bloquées à l’appel du SNUipp et du SGEN-CFDT. Une majorité des directeurs et directrices engagés dans l’action de blocage poursuivent l’action (jusqu’ici le ministère estimait le nombre d’enquêtes bloquées à 50%). Les statistiques partielles sur les effectifs que publiera la DEPP seront donc approximatives : la gêne occasionnée par le blocage, depuis ces six dernières années, perdure...

Dans le même temps, le ministère multiplie les pressions et annonce qu’une lettre sera adressée indiquant que le refus de renseigner les enquêtes de rentrée serait considéré comme service non fait et pourrait entraîner le retrait d’une journée de salaire. La décision de procéder à ce retrait ne semble pas prise actuellement et certains IA ont annoncé qu’ils n’effectueraient pas de retrait. Dans les jours qui viennent, après consultation de l’avocat du SNUipp, nous vous enverrons des informations sur les retraits de salaire que l’administration serait en droit de faire dans ce cas de figure inhabituel.

Rappelons que la dernière grève administrative des IEN n’avait donné lieu à aucune réaction du ministère.

Ni l’ampleur des sujets soumis à discussion , ni les prévisions budgétaires ne permettent d’envisager une issue satisfaisante sur ce dossier. Il est d’autant plus nécessaire de mettre les discussions souhaitées par le ministère sous la pression des personnels. Le SNUipp décide :

- la poursuite de l’action de blocage ;

- l’organisation d’AG le 15 novembre à 9h30 au siège du SNUipp pour faire le point du blocage, de la mise en place du protocole, des nouvelles propositions du ministère ;

- intervention auprès de l’IA pour confirmer la poursuite du mouvement ;

- une journée nationale d’action le 22 novembre à Paris à l’appel du SNUipp et du SGEN.

Le SNUipp a proposé au SGEN d’organiser une montée de délégation à Paris (MEN). Nous vous tiendrons au courant des modalités de l’action dès que possible.

La mobilisation que nous serons en capacité de créer dans les jours et les semaines qui viennent sera décisive face aux menaces et aux pressions de l’administration.

Notons que le ministre dans son communiqué cite le SE UNSA syndicat minoritaire qui a signé un protocole honteux.

Faire croire de plus que 1700 postes ont été créés pour "financer" les décharges de 4 classes est un pur mensonge puisque ce sont les PE2 dans le cadre du stage filé qui remplacent les directeurs.

Dans les Alpes-Maritimes, 50% des enquêtes sont bloquées.

Communiqué de presse du ministère

Pour la première fois depuis 2000, la transmission par les directeurs d’écoles aux autorités académiques des enquêtes de rentrée, portant sur les effectifs des classes et les structures pédagogiques des écoles, a été rétablie. La direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance du ministère (D.E.P.P.) publiera mi-novembre les effectifs prévisionnels 2007.

Bloquées depuis le commencement de la grève administrative, ces informations ont, à ce jour, été transmises par 72% des directeurs d’écoles (19 départements ont des scores supérieurs à 95 %). Ceci résulte de la mise en oeuvre du protocole de mesures en faveur des directeurs d’écoles, signé le 10 mai 2006 avec le S.E.-U.N.S.A..

Afin d’améliorer encore ces remontées, les inspecteurs d’académie adresseront dans les jours à venir une lettre de relance. Ce délai devrait permettre aux derniers directeurs concernés de remplir leurs obligations de service.

Rappelons que le protocole d’accord a permis, à la rentrée 2006, l’attribution de décharges aux directeurs des écoles de 4 classes (ce qui représente une augmentation de moyens équivalente à 1 700 postes de professeurs des écoles à plein temps), le recrutement d’emplois vie scolaire pour assister tous les directeurs qui en font la demande (19 000 au 20 octobre 2006) ainsi que la revalorisation de 20 % de l’indemnité de direction.

Une nouvelle étape de concertation est désormais engagée : elle a été proposée par Gilles de Robien début octobre aux organisations syndicales représentatives, en particulier sur le thème de la situation et du statut des directeurs en relation avec l’évolution du fonctionnement des écoles. Cette étape devrait commencer par la constitution prochaine de groupes de travail.

 

51 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.