www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Agents non titulaires 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
18 septembre 2006

Recrutement des AVS : le SNUipp a demandé une audience à l’IA.

Faites nous remonter les situations qui posent problème.

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

J’ai l’honneur d’attirer votre attention sur la situation de la prise en charge des enfants handicapés dans les écoles dans le cadre de la loi de février 2005. De plus en plus de collègues nous font part de leur désarroi devant le manque de moyens et d’informations pour accueillir ces élèves dans des conditions acceptables. En effet, à l’heure actuelle, beaucoup d’élèves handicapés ne bénéficient pas d’AVS, alors même que cet accompagnement ait été évalué indispensable et décidé par la CDAPH (Maison Départementale des Personnes Handicapés). Vous savez comme nous que très prochainement ils seront remplacés par des contrats aidés sans formation : comment expliquer que pour un même travail dans des mêmes lieux,les AVS ont un recrutement sur titre et entretien , alors que les contrats d’Avenir s’inscrivent dans un parcours d’insertion ? Comment expliquer que pour des missions identiques, les rémunérations soient différentes ?

De ce point de vue le SNUipp vous demande qu’il y ait une formation, comme le prévoient d’ailleurs les décrets d’application de la loi de cohésion sociale et ce, avant même qu’ils n’intègrent les écoles. L’accompagnement et l’accueil d’une personne handicapée ne s’improvisent pas. Sans ces accompagnements indispensables, comment pouvons-nous accueillir en toute sécurité et sérénité ces élèves sans risquer de compromettre l’objectif de « privilégier une scolarité en milieu ordinaire » ? Comment expliquer à l’ensemble des partenaires, aux familles, aux enfants, aux enseignants, qu’il faudra sans doute patienter quelques mois pour avoir peut-être quelqu’un ?

En effet, fort de l’expérience de l’année dernière, pour le recrutement des Emplois de Vie Scolaire (contrats aidés : CAE) : l’annonce d’embauche de ces personnels a été faite le jour de la rentrée de septembre 2005, et a permis au mieux, une prise de fonction en janvier 2006 dans les établissements scolaires !

Autre point, et non des moindres : le retour ou l’arrivée dans les classes ordinaires d’élèves jusqu’alors pris en charge en établissement spécialisé ou en dans des classes spécialisées (CLIS ou UPI). Ces situations « de retour souvent non maîtrisé » se multiplient ; fréquemment à l’initiative de la famille de l’enfant, elles s’effectuent généralement contre l’avis des professionnels (thérapeutes, éducateurs, enseignants spécialisés), sans que l’école d’accueil (établissement de référence) ne soit ni associée, ni même avertie de ce « projet familial ».

Le SNUipp ne peut accepter que cette loi ne soit pas accompagnée des moyens nécessaires la rendant dans les faits inapplicable malgré les propos du Ministre. Sur ce sujet nous vous demandons une audience.

Veuillez agréer, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, l’expression de mes sentiments distingués.

Gilles JEAN Secrétaire Départemental

 

34 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.