www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
8 septembre 2006

Carte scolaire : le CTPD de Jeudi 7 septembre.

Le CTPD s’est tenu dans des conditions difficiles pour les élus du personnel, les documents de travail définitifs nous ayant été fournis la veille par l’IA. Le SNUipp a tenu toute sa place et est intervenu sur toutes les situations. Jusqu’au CDEN, les mesures peuvent évoluer. N’hésitez pas à nous tenir au courant des situations sur le terrain.

Mesures de rentrée :

Mesures arrêtées le 28 août

 Ouvertures :

Aspremont, Carros Fiori, Andon, Castellar, Coquelicots mat (Levens), Campouns (Valbonne), 3 collines mat (Mougin), St Cezaire
 Levées de blocage :

Vintimille, Drap mat, Escarène, St Roch 2

 Fermetures :

Oliviers (Nice), Rebuffel mat (Mougins) Logis (Cagnes, St Pierre d’Arêne (Nice), Sartoux mat (Valbonne)

Mesures arrêtées le 7 Septembre

 Ouvertures :

Villeneuve- loubet Fabre Mx, Bocca Nord MX2, Beausoleil centre Mat, Nice hôpital Lenval L’Archet 0,50 option D centre de ressource

 Levée de blocage :

Nice Acacias Mat, Tourettes sur loup Mx$

 Fermetures :

Mandelieu Mistral mat , Nice Nikaïa, Nice Cimiez Application,Vallauris Langevin 2 Clis

 Divers :

création de la direction de la Luerna, 1/2 Regad pour le secteur Villefranche Eze, Beaulieu.

6 postes G restaient vacants :

4 seront transformés en brigade pour abonder le potentiel de remplacement

1 poste sera affecté pour 1 an et en surnombre à l’école du Château à Nice pour la scolarisation des enfants déficients visuels.

1 poste sera fractionné à mi temps sur Sospel mat pour l’accueil des 2-3ans et à mi-temps comme soutien scolaire sur le secteur de Beausoleil.

Le Snuipp s’est positionné pour qu’un poste entier soit attribué pour la scolarisation des enfants de maternelle sur Sospel, l’IA en a décidé autrement.

Levée de blocage pour les 3 postes itinérants langue dont les secteurs ont été redéfinis comme suit :

 Carros-Gattières-St Jeannet
 St André- Drap-Peille-Peillon
 Nice 4 (La Digue-Bois de Boulogne-St Isidore)
 Mesure protocole de direction ambition réussite :
 Le régime de décharge bonifié ambition réussite s’applique seulement à 2 écoles.
 1/4 de décharge à partir de 3 classes
 1/2 décharge à partir de 8 classes
 1 décharge complète à partir de 12 classes.

Déclaration liminaire SNUipp au CTPD du 7 septembre 2006

Préalablement, nous tenons à nous indigner des propos tenus par certains candidats à la présidentielle concernant le démantélement de la carte scolaire. Ceux-ci vont à l’encontre de nos convictions et portent atteinte à l’équité due à chaque citoyen concernant l’accés à un service public d’éducation propre à assurer la réussite de tous les élèves.

Si nous siégeons aujourd’hui c’est uniquement par respect pour les écoles et les collègues qui attendent les nominations cet après midi en CAPD. Il n’est en effet pas normal de recevoir les derniers documents de travail la veille de cette réunion, alors même que nous ne pouvions contacter les écoles. Nous ne mésestimons pas les contraintes de votre calendrier de rentrée ni le travail fourni par les personnels administratifs de l’Ia, mais nous souhaitons pouvoir jouer notre rôle de délégué du personnel de manière optimale.

Pour ce qui est des travaux de ce jour, les propositions faites se comptent sur les doigts d’une main. Des mesures ont été adoptées le 28 août sur un constat partagé. Le SNUipp entend lors de ces travaux vous faire part de situations d’école où aucune mesure n’est envisagée. Le contexte pour l’éducation nationale n’est pas favorable avec la suppression de 8500 postes pour la rentrée 2007 tous secteurs confondus alors que l’on attend par exemple dans le premier degré 46400 élèves pour 600 emplois crées soit un poste pour 78 élèves.

Alors que le recul du nombre d’élèves scolarisés dans nos écoles (-0,02%) n’est pas significatif, les Alpes-Maritimes se voit ponctionner de 12 postes soit 1 retrait de poste pour 16 élèves.

Cette rentrée 2006 ne pouvait être miraculeuse avec cette perte pour le département de 12 postes.

Vos déclarations qui font état d’une amélioration des conditions d’enseignement, ainsi que celles du Recteur ne convaincront personne.

Nous sommes d’ailleurs fort inquiets pour les années avenir sur les dotations pour les Alpes Maritimes sachant que, s’il s’agit lors des répartitions entre le Var et notre département de faire la jonction des P/E, nous allons perdre pendant des années des postes alors que tout indique qu’une remontée démographique va se produire.Nous serons attentifs à l’évolution des effectifs dans le Var. Lors du CDEN du 2 février vous aviez entériné 13 ouvertures de classes pour une 30aine de fermetures. Ce jour vous ne proposez aucune ouverture en école ordinaire ce qui est du jamais vu !

Nous contestons par exemple le fait qu’en ZEP dans le secteur de Cannes Bocca Nord aucune mesure ne soit envisagée alors que ce groupe scolaire a payé un lourd tribu l’an dernier avec 1 fermeture et deux suppressions de ¼ de décharge.

Nous reviendrons sur cette situation au moment où le Ministre inonde les médias avec son plan ambition réussite. Nous vous interrogerons également sur les postes G restés vacants ainsi que sur les postes itinérant anglais.

Toutes les annonces et décisions vont actuellement dans le mauvais sens et n’ont qu’un seul but : vouloir faire croire que l’on réforme alors même que l’éducation nationale est la vache à lait de la réduction de la dépense publique. Je n’en veux pour seul exemple que l’échec de l’apprentissage junior où sur les 20000 stages en alternance prévus, seuls 7000 ont vu le jour. La LOLF qui devait être un outil de contrôle budgétaire s’avère être un rouleau compresseur de restrictions budgétaires et un moyen opaque de justifier des reculs éducatifs.

L’obstination du ministre sur la question de la lecture n’est pas acceptable. Cela relève de propos démagogiques et mensongers. Qu’il laisse travailler en paix nos collègues !

La question de la précarité nous préoccupe également avec l’arrivée des EVS recrutés pour des contrats de 10 mois et sans formation...ainsi que celle organisée au niveau des IA et des rectorats où le recrutement de contractuels sur des emplois de titulaires devient la règle. De même l’application de la loi de février 2005 relative à la scolarisation des enfants handicapés entraîne de nouvelles responsabilités pour nos collègues qui veulent pouvoir assumer sereinement et correctement cet accueil. Cela passe aussi par une baisse des effectifs dans les classes.

L’école maternelle, déjà maintes fois pointée du doigt par notre Ministre, reste à nouveau le parent pauvre : de trop nombreuses classes qui oscillent entre 28 et 30, voir au delà... Il est de fait bon jeu de critiquer alors son rôle et sa place, pourtant oh combien primordiale, au sein de l’Ecole publique.

Le dynamitage de l’éducation prioritaire est inadmissible, en décidant d’une « relance qui consiste à redéployer des moyens sur quelques établissements au détriment de tous les autres. C’est bien une fausse relance et un véritable abandon de l’éducation prioritaire qui sont programmés ! Tous ces choix budgétaires et éducatifs tournent le dos aux besoins réels de l’école, de ses élèves, de ses personnels et hypothèquent lourdement l’avenir de la jeunesse et de la nation.

Pour le SNUipp-FSU, il s’agit bien de décréter l’état d’urgence pour l’École et d’exiger une autre rentrée 2006, placée sous le signe de l’ambition et une autre politique éducative pour le pays !

C’est tout le sens de la grève du 28 septembre qui vient après le rassemblement devant la permanence du Ministre Mr Estrosi, absent bien sûr, et qui a fait recevoir une délégation par un collaborateur ne connaissant un traître mot des problèmes de l’école !

C’est de ce mépris dont les collègues ne veulent plus.

 

33 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.