www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Salaires : 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
11 octobre 2019

Revaloriser les salaires des personnels de l’Éducation : urgence ! Et ils sont où les 300 euros ? CLIQUEZ pour RENVOYER le chèque pré rempli au MINISTRE !!

PNG - 267.4 ko
300 cheque

Et ils sont où les 300 euros ?

- C’est certain, les enseignantes et les enseignants sont mal payés. Le dernier rapport de l’OCDE, Regard sur l’éducation, comme le bilan social annuel, confirment le déclassement salarial des PE. Avec des rémunérations à peine à 20 % au-dessus du SMIC à leur entrée dans le métier, les profs d’école, pour-tant en catégorie A, perçoivent des salaires de 25 % inférieurs à ceux des autres cadres de la Fonction publique, et, après 15 ans d’exercice, de 21 % en-dessous de leurs collègues de l’Union européenne.

- De plus, le gel du point d’indice depuis 2010 a entraîné une chute nette de leur pouvoir d’achat de 15 %. Si on ajoute un temps d’enseigne-ment supérieur aux autres pays, des classes plus chargées, de rares indemnités, difficile de maintenir les idées reçues de privilège salarial.

- Le ministre lui-même semble le reconnaître puisqu’il a annoncé médiatiquement une augmentation de 300 €, sans plus de précision. - Une manière de brouiller le jeu au moment où une ré-forme des retraites, particulièrement désavantageuse pour les PE, est dans le paysage politique.

- Dans les faits, la revalorisation issue des accords de PPCR a été repoussée d’un an par ce gouvernement. Annuelle et variable selon l’échelon (de 0 à 30 € Et ils sont où les 300 € ?mensuels), elle sera minorée par l’augmentation de la cotisation retraite.

- Au final, une orchestration d’informations fallacieuses qui confine au mépris au vu de la perte du pouvoir d’achat enseignant.

- Aucun PE n’a vu ces 300 € sur sa fiche de paie de septembre ! Pourtant, 300 € par mois ce serait un bon point de départ avant de vraies discussions salariales.

Ainsi le SNUipp-FSU appelle les professeurs des écoles en RENVOYANT LE CHEQUE pré rempli en CLIQUANT ICI !!

Et nos 300 € ? Ils sont où M. le ministre ?


Revaloriser les salaires des personnels de l’Éducation : urgence !

- Lire le communiqué de presse de la FSU

- Alors que le Ministre de l’Éducation nationale dit vouloir une "réflexion approfondie sur la rémunération des enseignants", les propos du Président de la République lors du débat de Rodez le 3 octobre dernier, inquiètent fortement la FSU puisqu’il conditionne ces discussions à une « transformation de la carrière », comprendre accepter de travailler plus et réduire les vacances...

- La FSU ne confond pas discussion salariale et discussion sur le temps de travail.

- De l’aveu même du gouvernement, c’est bien la faiblesse de la rémunération des enseignant·es qui pose problème pour envisager la réforme des retraites. Un nouveau système de retraite qui provoquerait une baisse du niveau des pensions.

- C’est donc bien la politique salariale menée aujourd’hui qui est en cause : faible niveau des salaires, absence de reconnaissance des qualifications, du travail et de l’engagement des enseignant·es comme de l’ensemble des personnels de l’Éducation alors que trop souvent les conditions de travail sont dégradées et le malaise profond.

- Il est inacceptable pour la FSU de détourner la question salariale en cherchant à aggraver un peu plus l’exercice quotidien des métiers des personnels.
- Et la FSU refusera toute logique de prise en compte d’un prétendu mérite qui ne revaloriserait que certains personnels au détriment de tous les autres.

- La FSU veut aujourd’hui des discussions pour améliorer le niveau de salaires des enseignant·es et de tous les personnels. Elle a mis pour cela sur la table différentes propositions (C.F. note jointe). Le choix ne saurait être entre l’emploi et les salaires, c’est la conjonction des deux qui doit contribuer à la richesse nationale et à la sauvegarde du service public d’éducation.

- Le Ministre est loin d’avoir levé les inquiétudes sur le contenu des discussions spécifiques à venir, notamment en évoquant la possibilité de contreparties sur les missions et le temps de travail des personnels. Il a dû revoir son calendrier initial, qui était trop étendu, pour être davantage dans le tempo des discussions générales sur cette réforme.

- La FSU demande au Ministre de traiter réellement et dès à présent, comme le Président de la République s’y est engagé, de la question de la revalorisation des enseignant·es et de tous les personnels de l’Éducation.

Les Lilas, 8 octobre 2019.

LIRE AUSSI :

Note FSU salaires Education Nationale

Le ministre a annoncé son intention d’ouvrir des discussions avec les organisations syndicales sur le sujet des rémunérations des personnels en lien avec la réforme des retraites.

PDF - 152.2 ko
note_fsu-_salaires_men-1

 

72 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.