www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Le SNUipp 06  / La FSU 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
30 juin 2018

Fonction publique : 3 réunions pour rien !

Fonction publique : 3 réunions pour rien !

Les premières rencontres des syndicats avec le ministère sur le chantier Fonction publique n’augurent rien de bon pour les cinq millions d’agents publics. La FSU a fait part de son opposition et de ses propositions pour l’amélioration du statut et de la carrière des fonctionnaires.

- 15 juin sur l’avenir des Comités hygiène, sécurité et conditions de travail (CHSCT),
- 22 juin sur la "rénovation du dialogue social",
- 27 juin sur les rémunérations, les groupes de travail avec les syndicats se succèdent au ministère de l’Action et des Comptes publics sans dissiper aucune des inquiétudes et des interrogations nées au moment de la présentation du projet.

- Sur la forme, la FSU a, une nouvelle fois, dénoncé la méthode de dialogue social du gouvernement : documents de travail non distribués à l’avance empêchant les organisations syndicales de préparer les réunions, calendrier de concertation trop serré, aucune réponse apportée aux questions posées, de réunions en réunions les mêmes scénarios sont proposés par l’administration...

- 

Les CHSCT fragilisés

Le gouvernement propose la création d’une nouvelle instance qui intégrerait les CHSCT. La FSU a rappelé son exigence du maintien et du renforcement des CHSCT tant ils sont indispensables aujourd’hui dans la Fonction publique. Elle a redit son désaccord sur le projet gouvernemental et est intervenue fortement pour que soient préservées les compétences, le rôle des représentants des personnels et le fonctionnement des CHSCT.

- 

Salaires : place au mérite et à l’indemnitaire

Le gouvernement a présenté les pistes envisagées : sécuriser le pouvoir d’achat dans un cadre « soutenable » de budget contraint, modifier la structure des rémunérations en donnant plus de poids aux indemnités et moins au traitement indiciaire, reconnaître plus le mérite comme levier de gestion des ressources humaines. La FSU a rappelé l’importance de la rémunération pour les agents publics. En effet, depuis 20 ans, le pouvoir d’achat des personnels qui font vivre la fonction publique a connu bien des dégradations : gel de la valeur du point d’indice et inflation. Le déroulement de carrière ne peut être un élément de « maintien » du pouvoir d’achat comme le prétend le gouvernement. La FSU a rappelé avec force la nécessité de mettre en discussion les revendications qu’elle porte, notamment en matière de revalorisation de la valeur du point d’indice, de refonte des grilles , d’intégration d’indemnités dans la rémunération indiciaire.

- 

Les CAP toujours dans le viseur

Le gouvernement maintient le projet visant à supprimer les CAP et donc le droit des personnels à être défendus malgré l’opposition de l’ensemble des organisations syndicales. La FSU a réaffirmé avec force que ce projet mettrait en place une usine à gaz préjudiciable aux droits des personnels comme au bon fonctionnement des services publics. La FSU demande une nouvelle fois et solennellement au gouvernement de revenir sur son projet. La prochaine réunion prévue mi-juillet ne doit pas être conclusive : la FSU exige la poursuite des discussions sur d’autres bases et appelle les personnels à signer et à faire massivement signer la pétition qu’elle met à leur disposition pour défendre les CAP, les CHSCT et leurs droits.

PNG - 32.7 ko
pétition

SIGNEZ LA PETITION

 

37 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.