www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Dossiers  / CARTE scolaire  

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
22 décembre 2017

CARTE Scolaire rentrée 2018 : Trop peu de postes à répartir !

La répartition académie par académie des postes créés pour la rentrée 2018 a été arrêtée.

Modulée en fonction du nombre de CP à dédoubler en REP et de CE1 en REP+, la dotation de 3 880 postes ne permettra pas de remplir cet objectif qui à lui seul en demanderait près de 6 400.

Il faudra donc supprimer des postes ailleurs, et par là même dégrader les conditions d’enseignement dans les classes ordinaires.

LIRE LA SUITE

DOTATIONS POSTES

N’oubliez pas de remplir l’enquête syndicale du SNUipp pour nous informer au plus près des situations de vos écoles

FICHE syndicale de suivi

Dans le département, groupe de travail prévu le 8 février PUIS CTSD le 15 février 2018

*************

LIRE aussi la répartition par académies et le communiqué de presse du SNUipp-Fsu

PDF - 58.3 ko
Répartition des postes Rentrée 2018 des choix qui ne réduiront pas les inégalités

LIRE aussi les conséquences possibles des dédoublements CP Rep et CE Rep+

PDF - 73.7 ko
Dotation Rentrée 2018

***************************************************

Dotation en postes pour l’Académie de Nice : 59 postes. En trompe l’oeil !

Le Ministère annonce une dotation de + 59. C’est un trompe l’oeil ! Sachant qu’il faudra 44 postes pour le dédoublement des CP en REP et 57 postes pour le dédoublement des CE1 en REP+ c’est bien 42 postes qui vont être ponctionnés.

Nationalement, la répartition académie par académie des postes créés pour la rentrée 2018 a été arrêtée. Modulée en fonction du nombre de CP à dédoubler en REP et de CE1 en REP+, la dotation de 3 880 postes ne permettra pas de remplir cet objectif qui à lui seul en demanderait près de 6 400. Il faudra donc supprimer des postes ailleurs, et par là même dégrader les conditions d’enseignement dans les classes ordinaires.

Des choix qui ne réduiront pas les inégalités Le ministère a fait le choix de consacrer quasi-exclusivement les 3881 postes créés au budget 2018 à la poursuite du dédoublement des classes en CP en REP et CE1 en REP+. Ce sera malgré tout insuffisant car l’opération nécessiterait près de 6400 postes.

Pour le SNUipp-FSU qui a réagi dans un communiqué, « ces créations auraient dû être l’occasion de diminuer les effectifs dans toutes les écoles où les classes sont surchargées, d’améliorer les remplacements, de développer le plus de maîtres, les Rased, la formation des enseignants… » Ce sont au contraire des centaines de postes qui risquent d’être supprimés.

« L’école primaire française largement sous-investie et marquée par des inégalités insupportables doit faire l’objet d’un engagement financier massif pour réaliser les transformations nécessaires, à commencer par une baisse des effectifs. Le budget 2018 ne répondait pas à cet enjeu de société. Les choix faits par le ministère y répondent encore moins », poursuit le syndicat.

Un groupe de travail a eu lieu le lundi 8 janvier au rectorat pour répartir les 59 postes entre le Var et les Alpes-Maritimes

Critères de répartition : sociaux, territoriaux, dédoublement de classes.

32 postes seraient attribués pour les AM

Le Comité technique spécial départemental (CTSD) se réunira le 15 février 2018 après le groupe de travail prévu le 8 février

 

27 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.