www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
27 mai 2016

CAPD 25 MAI 2016 : les élu-es du personnel vous rendent compte

Une CAPD sous "haute tension" qui a duré plus de 5h30 et au cours de laquelle les élu-es du SNUipp-FSU ont tenu avec ténacité tout leur rôle. Des débats souvent houleux face à des réponses incomplètes, mal préparées, incohérentes, inadmissibles pour certaines de la part de l’IA !

Déclaration préalable du SNUipp-FSU sur l’interdiction présumée de demandes de temps partiel rappelant notre opposition ferme. Nous avons redemandé à l’IA de recevoir une délégation de collègues lors de l’audience qui devait avoir lieu à 14 heures ce jour - en lien avec le rassemblement prévu devant le Rectorat à 13h45 - . Refus de celui-ci.

Après une interruption de séance, le SNUipp-FSU, au nom de toutes les organisations syndicales siégeant en CAPD, a annoncé que personne ne se rendrait à cette audience "de façade" qui atteste bien, s’il en était besoin, du mépris affiché pour les personnels.

A l’ordre du jour :

1) Mouvement TD 2016

Le SNUipp-FSU a rappelé le gros travail mené en amont et en aval de cette CAPD pour vérifier l’ensemble des données en lien avec les doubles fournis par les collègues. Nous avons également remercié les services de l’IA pour les échanges constructifs qui ont prévalu dans les groupes de travail préparatoires à cette CAPD.

Toutes les modifications apportées au projet suite à des erreurs ou oublis ont été signalées par le seul SNUipp-FSU.

Nous avons rappelé notre satisfaction de voir enfin pris en compte les durées de congé parental (pour les CPN depuis 2012) dans le cadre du barème du mouvement. Le SNUipp-FSU était intervenu à plusieurs reprises dans ce cadre, y compris au niveau national, pour aboutir enfin.

Opposition par contre toujours quant à l’obligation des 3 vœux géographiques source de grosses difficultés pour les collègues.

Contestation également toujours sur le fait de bloquer des postes entiers dans le cadre du mouvement pour accueillir des stagiaires ce qui bloque considérablement le mouvement ; le SNUipp-FSU avait formulé d’autres propositions permettant de respecter et de prendre en compte l’alternance souhaitée pour les stagiaires dans la cadre d’une alternance progressive en lien avec une formation à l’ESPE plus approfondie.

Opposition toujours contre la multiplication des postes à profil qui aboutissent à des choix imposés par le "fait du prince".

Plusieurs situations personnelles ont été évoquées par le SNUipp-FSU.

Intervention forte également du SNUipp-FSU pour exiger le remplacement du poste de psychologue sur le secteur de Vallauris, qui comporte des écoles en Rep, qui se retrouvera à nouveau à découvert l’an prochain. Discours incohérent, purement "administratif" et "budgétaire" de l’IA qui loin de répondre sur l’ "intérêt des élèves, des écoles, des personnels", n’a eu de propos que sur le "coût" en remplacement que cela posait et proposant un redéploiement sur la circo pris en charge par des psychologues en poste ! Inadmissible et honteux ! Le SNUipp-FSU ré-interviendra sur cette question.

A noter que les postes de PEMF restés vacants seront banalisés au mouvement provisoire.

6 postes G (rééducateurs) restent vacants. A la demande du SNUipp-FSU, 2 d’entre eux (nous en demandions 3...) serviront à abonder le nombre de possibilités pour les demandes d’allégement de service ; 1 pour permettre le départ en formation CAPA SH ; 3 autres seront transformés pour un an en poste de Brigade départementale.

8 allégements de service supplémentaires ont donc pu être prononcés !

2ème mouvement des directeurs et Interim à suivre

Appel Postes à profils Directions REP+ et CPC en fin de semaine

CALENDRIER Prévisionnel :

Mouvement des TRS : publication des fractions de postes vers le 12 juin Mouvement provisoire : début des groupes de travail à l’IA vers le 23 juin CAPD le 4 juillet

2) Congés de formation professionnelle

Le SNUipp-FSU a dénoncé à nouveau la dotation allouée au département qui est cette année encore en stagnation (114 mois à allouer) et reste largement insuffisante eu égard les besoins exprimés. Cette année, le nombre de demandes est supérieur à l’an dernier et beaucoup de collègues n’en sont pas à leur première demande…

Nous avons également dénoncé l’absence totale de possibilités de congés de mobilité, et ce, depuis plusieurs années maintenant qui ampute d’autant les possibilités, déjà bien minces, de reconversion, de mobilité ou de « seconde carrière » de nombreux collègues.

Suite aux interventions du SNUipp-FSU, des erreurs ou anomalies ont pu être corrigées en amont de la CAPD, et ce dans un souci d’équité et de transparence entre tous les collègues. Nous nous sommes également assurés que l’ensemble des mois étaient bien tous attribués.

Les candidatures - 99 demandes - ont été classées en 3 catégories (niveau 1 = Licence ou équivalent et M1 ; Niveau 2 = Master 2 et au-delà ; Niveau 3 = diplômes de niveau III à V et formations non diplômantes).

Niveau 1 : 33 demandes , 4 départs (dernier pris , barème = 36) Niveau 2 : 31 demandes , 5 départs (dernier pris, barème = 38) Niveau 3 : 35 demandes , 4 départs (dernier pris, barème = 38)

Le SNUipp-FSU a prévenu l’ensemble des collègues.

3) Liste d’aptitude INTEGRATION dans le corps des PE

Les élu-es du SNUipp-FSU ont vérifié en amont les documents de travail fournis par l’IA.

27 possibilités pour 23 demandes. Toutes les demandes ont été acceptées.

Le SNUipp-FSU a prévenu l’ensemble des intéressés.

4) Questions diverses posées par le SNUipp-FSU

- Mouvement inter départemental : Le SNUipp-FSU a rappelé les résultats encore très décevants des permutations de cette année. Moins de 28% de satisfaction pour le 06 avec seulement 35 sortants, moins de 20% en ce qui concerne le rapprochement de conjoint ! Nous avons demandé à ce que les demandes d’exeat soient étudiées avec attention en fonction des éléments fournis par les collègues et non "bloquées par principe". L’IA a redit sa volonté de ne pas accorder d’exeat en nombre et qu’il attendait de voir si des ineat étaient réalisables pour "compenser" le déficit du département... Déficit que l’IA lui même contribue à créer puisque refusant de recruter sur la liste complémentaire... A l’inverse, tous les ineat possibles seront donc réalisés. Nous avons demandé également de maintenir les possibilités d’échanges nombre à nombre entre départements. Accord de l’IA.

- Organisation des jurys d’admissibilité du CAFIPEMF Le SNUipp-FSU a interrogé l’IA sur certains jurys incomplets lors du passage du CAFIPEMF. C’est un vice de forme. Réponse : tout le monde peut avoir une panne de voiture. On touche le fond ! Les IPR absents étaient au Rectorat. Nous porterons cette question devant le Recteur.

- Redécoupage des circonscriptions : cela c’est fait sans concertation avec quiconque ( Maires, Ecoles, élu-es du personnel). L’idée de départ était de mettre en conformité les bassins de collège avec les écoles. Le SNUipp-FSU-FSU est intervenu sur 2 situations : Gourdon pont du Loup et Cantaron où visiblement l’IENA s’est trompé. Après échanges l’IA s’est engagé à reétudier ces deux situations. Il est déplorable que la connaissance de ce redécoupage n’ait eu lieu qu’après le mouvement. Des collègues auraient adapté leur mutation. Ce redécoupage implique aussi des secteurs plus larges pour des ERH ou MAI.

- Des situations individuelles, portées en questions diverses par le SNUipp-FSU, ont été examinées.

Notamment concernant des problèmes de notation où les collègues, suite à un rapport très élogieux, se sont vu attribuer un "généreux" 0,5 point de plus ... Une situation va être réexaminée par l’IA suite à nos interventions.

- Question aussi sur la scolarisation très difficile d’une élève en CLIS.

Une collègue spécialisée du second degré s’est vu refusée son détachement dans le premier degré par l’IA alors qu’elle a l’accord du Rectorat. Incompréhensible au vu des besoins en option D dans notre département. Décision une nouvelle fois faite sans réflexion par rapport aux besoins du terrain. Nous en saisissons le Recteur.

Autres questions diverses

- Protocole de Validation du niveau A1 en langue à la fin du cycle 3

L’IA a confirmé l’obligation de passer cette validation en CM2 (et non en 6ème) dès cette année, les nouveau cycles ne prenant effet qu’à compter de la rentrée 2016. Les outils proposés dans ce cadre peuvent être utilisés mais le choix des outils reste cependant libre.

- Organisation des missions supplémentaires pour les PEMF

Les PEMF auront l’an prochain 1/3 de décharge et non plus 1/4. Cela va entraîner de fait des modifications quant à leur service avec de fait des tâches supplémentaires qui seraient à accomplir. Le SNUipp-FSU a regretté qu’aucune information n’ait été fournie aux collègues en amont du mouvement. Pas de réponse claire de la part de l’IA à ce sujet. Nous aborderons à nouveau cette question lors du prochain Conseil de formation prévu le 9 juin.

 

31 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.