www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Salaires : 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
2 février 2006

Grève et manifestation du 2 février : mobilisation réussie !

La journée du 2 février a été marquée par une mobilisation importante dans la Fonction Publique et particulièrement dans l’Education Nationale.

Près de 55% de grévistes dans les écoles des Alpes-Maritimes, des dizaines d’écoles fermées.

Près de 1500 manifestants ont défilé dans les rues de Nice, confirmant ainsi leur opposition sans faille aux choix gouvernementaux en matière de salaires des fonctionnaires et d’avenir du service public d’éducation.

Cette journée a démontré une fois de plus la volonté de poursuivre l’action et ne pas céder au chantage intolérable proposé par le Ministre.

Le refus de celui-ci de s’inscrire dans une logique de négociations réelles, la volonté affichée de « régler » les dossiers en catimini, avec l’appui de certaines organisations syndicales minoritaires, ne fait qu’exacerber nos collègues, qui au quotidien, oeuvrent auprès des élèves, pour la réussite de tous.

De même, les récentes annonces sur l’avenir de l’école ne peuvent que motiver encore plus notre détermination à avancer significativement sur l’ensemble de ces dossiers (annonces sur les Zep, baisse des places aux concours, carte scolaire, aide aux enfants en difficulté, méthodes de lecture ...).

Le SNUipp et la FSU mettront tout en œuvre pour obtenir des réponses à la hauteur de nos exigences salariales.

Le Ministre ne peut plus faire la sourde oreille ! « Pas d’aumône, Monsieur le Ministre, mais des salaires décents ! ».

Ci-dessous le communiqué national du SNUipp.

ECOLE : 40 à 50% DE GREVISTES Avec l’ensemble des fonctionnaires, 40% à 50% des enseignants des écoles sont en grève aujourd’hui pour une autre politique de l’emploi, basée sur une progression du pouvoir d’achat, une hausse du nombre de postes au concours et une réduction de la précarité. Les opérations de carte scolaire ont lieu dans tous les départements : elles ont renforcé la participation des enseignants du premier degré à cette journée du 2 février en l’accompagnant de multiples délégations, rassemblements ou manifestations liés à la préparation de la rentrée 2006.

Par ailleurs, sur la prétendue relance des ZEP, non seulement la plus grande part des 7 115 écoles actuellement situées en zone prioritaire ne sont pas concernées par le dispositif « réseau ambition réussite », mais celles qui font partie du dispositif EP1 sont écartées des mesures prévues. La création de 740 postes, alors que plus de 34 000 élèves supplémentaires sont attendus, amplifiera les difficultés déjà rencontrées notamment en maternelle. Il faudrait au moins le double de postes pour maintenir le taux d’encadrement des élèves au niveau actuel et enrayer la baisse du taux de scolarisation en maternelle.

Le Ministre de l’Éducation Nationale doit répondre aux exigences des personnels et à la nécessité de mettre en place des mesures qui favorisent vraiment la réussite scolaire de tous les élèves. Cela exige une toute autre politique éducative.

Le SNUipp appelle les enseignants du premier degré à poursuivre les mobilisations pour les conditions de la rentrée 2006. Il appelle à participer à la journée d’action du 7 février en faveur de l’emploi des jeunes et pour obtenir le retrait du Contrat Première Embauche.

 

32 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.