www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Mouvement  / Mouvement 2012 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
14 décembre 2012

Audience IEN ASH / SNUipp-FSU 06

Une délégation du SNUipp-FSU 06 a rencontré en audience le mercredi 28 novembre dernier Mme MULLER, nouvelle IEN-ASH depuis la rentrée.

En préalable, nous avons souligné auprès de l’IEN la très forte implication du SNUipp depuis de nombreuses années sur les questions de l’ASH et lui avons indiqué notre souhait de poursuivre avec elles des échanges réguliers. L’IEN y est favorable, une nouvelle rencontre aura lieu sur la carte scolaire 1er degré.

Beaucoup de questions abordées ont concerné plus spécifiquement la situation de l’ASH dans le second degré, faisant suite à la réunion syndicale organisée par le SNUipp en octobre dernier.

1. Carte scolaire SEGPA/ULIS

L’IEN indique qu’elle ne dispose d’aucune information pour l’heure.
- Problématique posée par le SNUipp des effectifs en SEGPA : baisse constatée en 6e/5e, des effectifs chargés en 4e/3e (pouvant aller jusqu’à 20 élèves !). Trop de réorientation au sein des collèges d’élèves de 5ème « classique » en 4ème SEGPA.

L’IEN est au fait de ce problème. Elle souhaite travailler sur l’orientation en SEGPA à l’issue du primaire :
- inviter les directeurs de SEGPA aux commissions de liaison CM2-6e
- travailler avec les psychologues sur la manière de porter les projets d’orientation en SEGPA auprès des familles
- mieux faire connaître les procédures : les dossiers étudiés en CDO ne sont pas toujours assez précis sur le plan pédagogique
- constat : de plus en plus d’enfants avec un dossier MDPH se retrouvent en SEGPA. Cela pose, entre autres, le problème des places réservées en CAP.

Nous avons évoqué avec l’IEN la possibilité de mettre en place des animations pédagogiques en cycle III sur les procédures d’orientation (projet dès le CM1). Celle-ci dit que cela peut aussi être évoqué en commissions de liaison, lors des réunions de directeurs avec les IEN de circo. Plusieurs commissions de liaison peuvent être organisées, assorties de visites de différentes SEGPA.

-  Situation de la SEGPA Roquebillière

A la demande du SNUipp de voir évoluer cette structure (demande déjà portée l’an passé) l’IEN indique que le DASEN est tout à fait conscient de la situation, qu’il y a nécessité en effet de trouver des solutions. A suivre…

-  Directions des SEGPA St Laurent St Exupéry et Cagnes les Bréguières

Demande du SNUipp que ces 2 SEGPA soient enfin pourvues chacune d’un poste de directeur à temps plein, ce n’est pas le cas aujourd’hui. Cela nécessite une création de poste au prochain CTP second degré.

-  Créations d’ULIS : Lycée, collège

Demande du SNUipp de créations d’au moins 3 ULIS l’an prochain.

L’IEN fait part des priorités du DASEN : créations en Lycée sur l’ouest du département (Antibes/Cagnes). Créations nécessaires en collège aussi malgré les réticences de quelques chefs d’établissement (car les résultats des élèves en situation de handicap sont inclus dans les indicateurs de réussite de l’établissement)…

Le SNUipp souligne également la nécessité d’ouverture d’une 2ème ULIS dysphasiques sur Nice. L’IEN est au courant de la demande.

Le SNUipp demande enfin que les créations de postes spécialisés se fassent avant l’ouverture du mouvement, pour permettre aux collègues de demander les postes et éviter ainsi que ce soient des collègues non spécialisés qui soient nommés dessus.

2. Point sur les AVS

L’IEN annonce qu’elle s’est engagée à ce que les AVS (CUI et AED) aient enfin leur quota de formation sur l’adaptation à l’emploi (soit de 18 à 21 demi-journées, selon l’inscription ou pas à la formation Premiers Secours). Elle sera aidée par l’intervention notamment des ERH, qui seront rémunérés pour cela.

Le SNUipp a posé le problème de la formation des AVS-co, pas concernées pour l’instant. L’IEN souhaite également mettre en place dès l’an prochain des formations pour ces personnels.

Le SNUipp indique qu’à ce jour, environ 200 notifications d’AVS auprès d’enfants ne sont pas honorées. S’agit-il d’un manque de candidats, ou d’un manque de financement ?

L’IEN répond que c’est plutôt un manque de financement. Dans d’autres départements, la DSDEN ne couvre pas toutes les heures notifiées, pour pouvoir répartir sur l’ensemble des demandes. Le 06 a fait un autre choix. La solution peut passer par la mise en place d’AVS-mutualisées (texte de juillet 2012). Dans ce cas-là, il n’y a pas de quantification horaire de la part de la MDPH. Ce sera aux équipes de déterminer le volume horaire pour accompagner tel ou tel enfant. L’IEN s’engage à ce que les AVS-m aient un champ d’intervention géographique limité. Les ERH seront en position de conseillers techniques sur la répartition des interventions. En cas de conflit, c’est l’IEN dans le 1er degré, les chefs d’établissement dans le 2nd degré qui trancheront.

3. PPS - outil GEVA-SCO (Guide d’ÉVAluation SCOlaire)

L’IEN indique qu’il n’y a pas pour l’instant de retour des PPS dans les écoles de la part de la MDPH, juste les comptes rendus d’ESS. Elle souhaite que le PPS redescende dans les écoles avec une partie « aide humaine » et un volet pédagogique. Présentation des nouveaux formulaires Cerfa GEVAS-CO que l’IEN pense peu contraignants pour les équipes.

Le SNUipp va analyser de plus près ces documents que nous venons de découvrir, nous y reviendrons…

Le SNUipp rappelle à cette occasion que la MDPH doit notifier l’orientation en ULIS sans préciser l’établissement scolaire (sauf pour le collège Dufy).

4. Départs en formations CAPA-SH à venir

Le SNUipp rappelle la nécessité de la tenue d’un groupe de travail académique rapide pour recenser les besoins des 2 départements, et ainsi prévoir les options à ouvrir et les lieux de formation. Nous ne souhaitons pas assister de nouveau aux erreurs de l’an passé concernant la circulaire CAPA-SH.

Concernant l’examen en lui-même : nous souhaitons une information individuelle aux collègues leur rappelant de s’inscrire à l’examen, comme c’est le cas dans d’autres départements. Nous souhaitons aussi que la réflexion s’engage sur le calendrier très serré de cette année de stage, avec une possibilité d’étalement sur l’année, comme le prévoient les textes.

Sur tous ces points, l’IEN s’est montré à l’écoute de nos demandes, mais elle ne peut empiéter sur les attributions du coordonnateur académique ASH qui reçoit sa lettre de mission du Recteur.

5. Départs en stage MIN

Le SNUipp s’est félicité que sa demande de rouvrir les possibilités de départs ait été entendue par le DASEN. : 14 collègues en bénéficient donc cette année. Pour le futur, nous souhaitons que ces départs restent possibles (forte demande des collègues), et nous demandons la tenue d’un groupe de travail pour le choix des candidats.

L’IEN s’est dit favorable à un GT, avec nécessité de réfléchir en amont aux critères pour départager les candidats : barème, mais aussi pertinence par rapport au poste, par rapport aux projets, etc.

Audience très constructive qui en appelle d’autres.

Aurélia DAQUI, Lionel EDOUARD, Christophe MOTTUEL

 

10 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.