www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Agents non titulaires 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
17 novembre 2011

Réunion d’Information Syndicale des agents non titulaires

Lundi 17 octobre, le SNUipp-FSU 06 a réuni les personnels non enseignants : assistants d’éducation, aides administratives à la direction d’école, auxiliaires de vie scolaires individuels ou collectifs en contrats aidés (Contrat Unique d’Insertion - CUI) ou de droit public (AE)… Des situations diverses mais qui se caractérisent toutes par deux points communs : la précarité et l’absence de formation.

Pourtant ces personnels assurent aujourd’hui des missions indispensables qui correspondent à des besoins réels des écoles, qu’il s’agisse de l’animation d’une BCD, de l’aide à la direction d’école ou de l’accompagnement des élèves en situation de handicap. Pour couvrir ces besoins, le SNUipp-FSU réclame des moyens pérennes et des emplois statutaires et qualifiés. Mais il agit également en faveur de la défense des droits de ces personnels, souvent dans des situations personnelles très délicates : mal payés, appréciés des collègues mais mal considérés par l’institution, sans formation et sans aucune perspective d’avenir, même à court terme.

Lors d’échanges très fructueux avec les collègues réunis, nous avons refait un point sur la situation de l’Aide Administrative suite aux suppressions de postes de 2010, à la fin du dispositif prononcée par la circulaire du MEN du 4 juillet 2011 puis, suite à l’action collective initiée par le SNUipp, au nouveau recrutement de 4 000 AADE (niveau bien éloigné de celui de 2009/2010). Nous avons redit que le SNUipp-FSU portait le mandat d’une AADE pérenne et statutaire pour ne plus qu’elle soit simplement considérée par le MEN comme une variable d’ajustement budgétaire. Dans l’urgence, nous avons rappelé que le SNUipp agit auprès de l’IA pour que les personnels qui auraient perdu leur emploi d’AADE puissent être considérés comme prioritaires pour accéder à des missions d’AVS-i (même si cette « reconversion » ne va pas de soi). Le principe de cette priorité a d’ailleurs été accepté par l’IA.

Nous avons également échangé sur l’absence de perspective pour les fins de carrière des assistants d’éducation, les conditions du renouvellement des contrats des AVS-i très exposé à la variabilité des critères d’éligibilité au CUI et à une gestion autoritaire des services de l’IA, l’absence totale d’accompagnement par Pôle Emploi.

La formation a été au cœur des débats : alors qu’elle est une obligation de l’employeur, donc de l’Education Nationale, aucun des personnels en contrats aidés n’en bénéficie. L’offre globale proposée via le site du rectorat ne peut suffire. La formation des CUI doit être personnalisée. C’est un droit fondamental des personnels en CUI. Des actions collectives de recours aux prud’hommes sont menées en France par plusieurs délégations du SNUipp-FSU qui aboutissent toutes à la condamnation de l’employeur et au versement de dommages et intérêts.

Pour décider ensemble de mener une telle action dans les Alpes-Maritimes, une nouvelle réunion est proposée le lundi 28 novembre à 14 h, au siège du SNUipp-FSU. Il est recommandé aux personnels de se munir de documents de travail : copie de contrats, correspondances avec Pôle Emploi, l’IA, el collège de secteur, etc.

La participation à la réunion est de droit. Il convient simplement de compléter la lettre d’information à l’IEN (cf. ci-dessous, documents à télécharger). Une attestation de présence sera remise à l’issue de la réunion.

Word - 24 ko
RIS-CUI-AED-2

 

35 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.