www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Début de carrière 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
23 mai 2011

Conseil de formation continue ; Il s’est réuni le jeudi 19 mai dernier à l’IA.

Le SNUipp a fait une déclaration préalable.

Ce Conseil de Formation se tient une fois de plus dans un contexte particulièrement difficile et sans précédent pour l’Ecole, ses personnels et les enfants qui y sont accueillis.

Le gouvernement continue sa croisade contre l’école publique en supprimant notamment 8 967 postes pour 8 300 élèves supplémentaires. Cela aura des conséquences lourdes à la prochaine rentrée qui se prépare sous de mauvais auspices tant au niveau des effectifs dans les classes, des suppressions inévitables des aides personnalisées, des problèmes de remplacements qui vont encore s’accentuer…Le SNUipp était encore d’ailleurs dans l’action hier devant le Ministère pour dénoncer cette politique suicidaire pour l’Ecole.

Mais cette feuille de route actuelle du gouvernement qui conduit l’école dans le mur, a aussi des impacts directs sur la formation initiale et continue des enseignants. Formation initiale au rabais démantelée en lien avec des attaques vives sur les Iufm et formation continue qui rétrécit et qui colle trop fortement aux demandes institutionnelles trop souvent imposées, trop souvent déconnectées du terrain.

Le SNUipp lors du Colloque « Enseignant, un métier à transformer » qu’il a tenu hier a rappelé les enjeux qui devraient prévaloir quant à la formation des maîtres qui doit franchement intégrer les problématiques rencontrées au quotidien par les collègues dans les écoles et tenir compte des besoins exprimés. Des besoins qui risquent de fait de s’accroître au vu de l’organisation actuelle d’une pseudo formation des nouveaux collègues qui entrent dans le métier.

Au sein d’une école sans cesse déstabilisée, les enseignants ont besoin, au-delà d’effets d’annonces et de plaquettes académiques en couleur, d’un projet de formation ambitieux, sur le temps de travail, qui tienne compte de l’évolution des savoirs et des connaissances et qui permette un réel choix dans l’offre de formation proposée.

A l’ordre du jour :

- bilan du Paf en cours : le SNUipp a rappelé la chute libre des candidatures individuelles depuis maintenant plus de 3 ans qui démontre le manque d’attractivité du Paf pour les collègues qui, hormis quelques stages très demandés, ne se retrouvent pas dans les injonctions et commandes ministérielles trop présentes dans ce paf. Au total aussi un nombre global de départs en stage en baisse du fait notamment du nombre de plus en plus réduit d’étudiants M2(66 - seuls les admissibles ont « remplacé » les collègues en responsabilité) et une augmentation des journées stagiaires sans remplacement. A noter aussi 8 stages annulés faute de possibilités de remplaçants ou car peu de candidatures.

- PES 2010 :le SNUipp a rappelé les conditions difficiles dans lesquelles ces jeunes collègues ont été placés toute cette année : surcharge de travail, manque de préparation et difficultés dans la gestion de classe, manque de recul, insuffisance notoire de temps de formation…malgré des demandes nombreuses…

Le SNUipp a rappelé son exigence de ne voir aucun PES en responsabilité à la rentrée en lien avec une formation professionnelle en alternance (avec 60% du temps, soit 21 semaines en formation) pour permettre une rentrée progressive en responsabilité et envisager une formation didactique plus approfondie.

Nous avons également fait état du « mal-être » de nombreux Imf qui pour certains ont décidé de faire le mouvement, ne souhaitant plus cautionner cette pseudo-formation « sur le tas ».

Lors de dernier Conseil de formation, le SNUipp était fortement intervenu pour demander le maintien d’une formation T1 pour l’an prochain qui est plébiscitée par nos jeunes collègues.

Un dispositif est effectivement reconduit, ce dont se satisfait le SNUipp.

Une victoire syndicale importante pour le SNUipp puisque cela n’était pas gagné !

3 x 1 semaine de stage (+ 2 visites de Pemf + 2 visites de CP).

Un questionnaire a été adressé par l’IA pour que ces collègues fassent remonter leurs besoins et demandes de formation pour l’an prochain.
Le groupe de T1 sera scindé en deux vagues.

Les dates prévues sont les suivantes :
Vague A :
du 19-09 au 23 -09-11
du 03-10 au 07-10-11
du 17-10 au 21-10-11

Vague B :
du 26-09 au 30-09-11
du 10-10 au 14-10-11
du 03-11 au 08-11-11

A noter que le jury se réunit le 15 juin pour décider de la titularisation de nos collègues PES.

- Pour les PES 2011 : seulement 48 jours de formation (idem à 2010).

* 16 jours chez les IMF (au lieu de 10 j) avec des stages de pratique accompagnés : du 19 au 23 sept puis du 10 au 14 oct

* 16 jours de stages massés(4x4j –idem 2010)(du 14 au 18 nov ; du 5 au 9 décembre ; du 6 au 10 février ; du 16 au 20 avril)

* 9 jours de visites (au lieu de 11 j) avec la 1ère visite qui ne ferait pas l’objet d’un rapport : 3 ou 4 visites par les IMF tuteurs, 1 ou 2 par un autre IMF, 2 par les conseillers pédagogiques ; 1 ou 2 par les formateurs Iufm.

* 2 jours pour l’aide personnalisée (après les vacances de la Toussaint avant les vacances, observation chez un collègue de l’école)

* 3 jours de concertation pédagogique

Manquent 2 jours … Il est encore prévu, sur la base du volontariat, que les Pes soient réunis fin août par l’Ia pour un premier « contact ». Puis une journée académique sur la « tenue de classe ».

- PAF 2011-2012
Le SNUipp a fait état de ses craintes quant à l’adhésion des collègues au projet du futur plan présenté au Conseil de formation qui reflète et applique les commandes et priorités ministérielles, fait l’impasse sur de trop nombreuses disciplines (aucun stage Langue et littérature, 1 seul stage Eps, rien non plus en Histoire Géo…), ne prévoit qu’un seul stage pour la maternelle…

Déséquilibre de cycles, déséquilibre de contenus (avec la belle part à l’application du socle commun et l’enseignement des sciences –cf circulaire de rentrée), déséquilibre entre le nombre de stages à candidatures individuelles et ceux à public désigné (2 /3)…

Un projet de Paf qui ressemble de trop près à des choix imposés, « par le haut » et qui ne permettra pas en l’état d’offrir un panel attractif et complet aux collègues.

Le SNUipp a également demandé à ce que certains stages régulièrement inscrits au Paf et qui n’attirent pas beaucoup de candidatures soient modifiés dans leur forme en les programmant par exemple sur 1 semaine au lieu de 2 afin de permettre l’éventuelle organisation d’un autre stage dont la discipline n’est pas représentée dans le projet de Paf.

Nous avons également demandé qu’il y ait plus de stages à candidature individuelle et rappelé notre souhait de voir organiser une partie du stage « directeur nouvellement nommé » dès le mois de juin.

Nous avons fait aussi part de notre scepticisme quant au remplacement possible par des Bd ou Zil sur de nombreux stages au vu des difficultés de remplacement chaque année.

Pour les STAGES T2 2011 : 2x 1 semaine. Il aura lieu, par vagues, entre le 16 janvier et le 16 mars 2012

Les stages « longs » seront de 8 jours avec remplacement par des M2.
Ils devraient se tenir du 5 au 17 février puis du 26 mars au 6 avril.

- A la question de SNUipp sur les entretiens de carrière à 2 ans et à 20 ans : ils ont donc été généralisés sur toutes les circonscriptions. Les collègues concernés ont été contactés par leur Ien pour un éventuel entretien, sur la base du volontariat. Plus ou moins de « succès » selon les circos de 3-4 à 0 collègue mais au final pas de réponse claire apportée par l’Ia sur l’ « utilité », la pertinence ou pas de tels entretiens et encore moins sur la « répercussion » éventuelle pour les collègues (propositions de formation, de débouchés, quel type d’accompagnement … ???)

- Quant au Droit Individuel de Formation, sa mise en place reste encore à l’état d’expérimentation. 7 dossiers ont été présentés par des collègues dans les AM (2 pour des bilans de compétences, 2 pour une prise en charge d’une formation Anglais pendant l’été, 1 pour une aide financière à la préparation au Capes, un autre pour une thèse…). 1 seul est en attente pour l’instant, tous les autres n’ont pas été jugés recevables par le Rectorat…au motif notamment que les dossiers ne présentaient pas un projet de « mobilité » hors EN...

Le SNUipp a rappelé que, selon les textes, la mobilité au sein de l’EN devrait pourtant en faire partie et a demandé à ce que le Rectorat soit saisi dans ce cadre. Il devrait y avoir, pour les collègues, sous peu un nouvel appel IA/Rectorat pour adresser d’éventuelles demandes de DIF.

 

42 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.