www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Début de carrière 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
14 avril 2011

Conseil d’école de l’Iufm Célestin Freinet 7 avril 2011

Le SNUipp-FSU est intervenu sur de nombreux points.

Compte-rendu non exhaustif…

Parmi les points abordés :

- évaluation des enseignements : un questionnaire a été élaboré, à l’attention des étudiants dans ce cadre. Il devrait être rempli avant les examens.

Une journée est également prévue au niveau des formateurs en juin pour faire le point et prévoir les améliorations à apporter à la formation dispensée cette année.

- Campagne de pré-inscription. Année 2011-2012 (dont le Master EEF - Enseignement, Education et Formation).
Pré inscriptions du lundi 28 Mars 2011 au vendredi 24 Juin 2011 sur le site de l’Iufm de Nice.

La volonté de l’Iufm est d’ouvrir ce Master sur les trois Centres de l’Académie (il faudra cependant un nombre suffisant d’étudiants pour). Avec continuité sur le Centre actuel pour les étudiants actuellement M1 qui s’inscriraient l’an prochain en M2.

Le SNUipp a rappelé le manque de diffusion d’informations qui avait prévalu l’an dernier notamment sur le site de l’Université lui même, qui peut expliquer en partie le manque d’ inscriptions supplémentaires.

Nous avons aussi redit la nécessité pour les étudiants de connaître suffisamment tôt les résultats pour leur inscriptions en Master notamment aussi si l’on veut éviter des départs vers d’autres académies. Les réponses devraient être apportées début juillet.

A notre question de ma mise en place du Master « Métiers sociaux et du handicap », pour l’instant tout est encore en négociation et l’Iufm ne peut à ce jour en assurer la faisabilité.

A noter aussi qu’à ce jour, financement notamment oblige, on est toujours en attente de savoir si une licence pluri-disciplinaire va s’ouvrir ou pas sur le Centre de Draguignan, malgré une demande certaine côté étudiants.

- Modalités de contrôle des connaissances.

Lors du Conseil scientifique et pédagogique de l’Iufm, les élu(e)s étudiants, au titre du SNUipp-Fsu, avaient fait remonter leur préférence pour le système actuel alliant contrôle continu et examen terminal. Les formateurs doivent se réunir pour arrêter le dispositif et tenter de l’harmoniser selon les départements.

- Postes de PE rattachés à l’Université (Iufm).

3 postes devraient être vacants à la rentrée. La situation des postes de maîtres formateurs à service partagé a été évoquée.

Le SNUipp a redit son opposition à la décision de l’IA des Alpes-Maritimes qui a consisté à fermer ces 3 postes à service partagé et rappelé l’investissement et la qualité du travail fournis par ces collègues, durement « remerciées » aujourd’hui suite à la suppression de ces postes.

Sur le plan pédagogique comme didactique, les interventions de ces collègues à service partagé sont plébiscitées par les étudiants et reconnues par les autres formateurs de l’Iufm.

Une expertise et une spécificité indispensables, notamment sur le cycle 1, pour la formation des maîtres qu’il faut pérenniser : c’est la demande qu’a formulée, avec d’autres formateurs de l’Iufm et le Chef de Centre, le SNUipp en demandant à ce que les 3 postes de PE rattachés à Iufm et vacants à la rentrée soient utilisés pour affecter des PE Maîtres formateurs à service partagés et ainsi stabiliser le devenir de ces postes.

Le Directeur de l’Iufm a reconnu le bien fondé de la demande et s’est engagé à intervenir dans ce sens.

A noter aussi que le représentant du Recteur a fat état d’un « nécessaire réalisme financier » (sic), précisant que la formation des PES ayant été récupérée par le rectorat, il convenait de mieux « cibler » et « optimiser » les moyens (re sic). « Formation » des PES , fut-il le rappeler de 48 jours …

- Préparation aux concours.

Les cours du Master 2 se terminent le 22 avril… soit très tôt dans l’année…

Les oraux du Crpe sont prévus le 24 juin.

L’IUFM envisage une préparation aux oraux du concours entre les deux dates. Jusque là rien d’anormal… sauf qu’il est prévu que cette formation soit payante pour les étudiants qui souhaiteraient la suivre (90 euros si trois séances, soit 39h, 60 euros si deux séances, soit 26h).

Le SNUipp est intervenu pour dénoncer le fait que cette formation était à la charge des étudiants et que cela n’était pas admissible : tout le monde connaît la situation financière souvent difficile de ces jeunes qui ont déjà payé des frais d’inscriptions conséquents. Quid des étudiants boursiers également ? Se rajoute aussi le fait que, malgré les maquettes dûment déposées, de trop nombreuses modifications de taille sont intervenues, faute de financement de la part de l’Université ou du Rectorat : suppression des stages en responsabilité (rémunérés) pour tous les étudiants inscrits en M2 enseignement à l’Iufm, heures de formation pour le Cles supprimées… et absence aujourd’hui de préparation aux épreuves d’admissibilité du Crpe.

Le SNUipp a reconnu le bien fondé et la nécessité d’une telle préparation plébiscitée par les étudiants mais a fortement contesté le fait que cela soit à leur charge financière : pourquoi ces heures de formation ne sont-elles pas englobées dans les maquettes de formation et donc prises en charge par l’Université ? A moins de considérer que l’Université et l’Iufm sont devenus des formations privées offertes au « plus offrant »…Une inéquité devant la formation que l’on ne peut accepter aussi cohérente puisse être l’offre.

Une offre aussi qui comporte d’autres problématiques puisque vu le nombre d’heures proposées, ne pourra permettre à chaque étudiant inscrit de présenter l’oral comme en conditions réelles.

Au final, décision a été prise de « consulter » les étudiants via une enquête pour voir si, dans ce cadre, notamment financier, ils s’inscriraient ou non sur cette préparation.

Une réponse non satisfaisante pour le SNUipp qui tente d’intervenir auprès du Président de l’Université.

- A la question du SNUipp sur la formation des PES l’an prochain : le SNUipp a rappelé les conditions d’exercice difficiles de ces collègues et le manque cruel de formation et de recul qui prévaut. Nous avons fait état du projet de l’IA des AM. Le représentant du recteur a indiqué que, pour l’instant, tout le monde était dans l’attente des textes ministériels sur la question (il n’y aurait cependant toujours que 48 jours)… et précisé qu’il fallait concevoir cette formation en lien avec une formation en continuum sur les années de T1 et T2…et au-delà… Aurait-il oublié les éternelles difficultés de remplacement quand il s’agit de départs en stage… à l’heure notamment du nombre de places au concours en chute libre… « Réalisme » financier…

- Le SNUipp est aussi intervenu pour demander des garanties quant à l’ouverture des formations aux options du Capa-sh l’an prochain (formations qui doivent débuter dès juin 2010) et rappelé que les candidatures des collègues avaient été d’ores et déjà arrêtées par les deux IA de l’Académie et qu’il n’était pas concevable de changer la donne (en termes de lieux de formation ou encore de nombre d’heures) pour ces collègues retenus. Le représentant du recteur a indiqué que le Recteur saurait tenir ses engagements. On l’espère…

 

61 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.