www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Retraites 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
27 septembre 2010

RETRAIRES : 11 bonnes raisons de raccourcir son week-end :

I] L’âge légal d’ouverture des droits à la retraite sera repoussé de 2 ans pour toutes et tous,

57 ans pour les instituteurs et PE ayant exercé 15 ans en tant qu’instituteurs, 62 ans pour les PE

II] L’âge d’annulation de la décote serait repoussé de 2 ans également pour toutes et tous

62 ans pour les instituteurs et PE ayant eu exercé 15 ans en tant qu’instituteurs , 67 ans pour les PE

A elles seules, ces deux mesures cumulées reviendront à une baisse du montant des pensions pouvant atteindre 20%.

III] Le salaire des fonctionnaires sera gelé en 2011, 2012, 2013

IV] Et comme si cela ne suffisait pas, perte d’une journée de salaire :

Exactement la traduction de l’augmentation envisagée du montant des cotisations des fonctionnaires qui passerait de 7.85%. à 10.55% du revenu brut.

L’argument d’harmonisation ne tient pas. A l’heure actuelle, le montant des retraites public / privé est équivalent malgré les différences de mode de calcul.

A elles seules ces deux mesures (gel et perte d’une journée de salaire) vont accentuer la perte de pouvoir d’achat qui se monte à déjà 9% depuis 2000.

V] Les droits à départ anticipé sans décote pour les mères de 3 enfants seront totalement supprimes,

’Les mobilisations du printemps dernier avaient pourtant permis un report de cette décision. Seuls les dossiers déposés avant le 31 /12/2010 seront pris en compte. Ensuite... plus rien.

VI] L-’accès au Minimum garanti sera réduit de façon drastique dès publication de la loi.

Même les plus pauvres doivent payer "sinon, la décote ne sert à rien" (selon... E. Woerth)

VII] Rien n’est prévu sur :

l’amélioration de la cessation progressive d’activité,

le rétablissement des bonifications pour enfants nés après 2004,

la prise en compte des années d’étude ou de formation,

la prise en compte des "périodes de galère" avant l’accès à l’emploi.

VIII] Les salariés ; vont fournir 85% des "efforts" demandés.

Les entreprises, les hauts revenus et les revenus "du capital" seront 5 fois moins mis à contribution.

IX] En 3 ans :

100 000 emplois ont été supprimés dans la Fonction Publique d’État. 34 000 autres le seront en 2011.

Ce sont autant de cotisations en moins pour toute la protection sociale (retraites, sécu...)

X] Parallèlement, baisse du recrutement dans tous les secteurs de la fonction publique et augmentation du nombre d’emplois précaires.

Là aussi, ce sont autant de cotisants en moins.

Et la XI qui devrait soulever un enthousiasme général :

NE PAS PERDRE UNE JOURNEE DE SALAIRE…

…ALORS TOUTES ET TOUS MOBILISE(E)S ET DANS LA RUE LE SAMEDI 2 OCTOBRE !

 

52 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.