www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
24 mai 2010

CAPD du 20 Mai 2010 : les élu(e)s du SNUipp vous rendent comptent.

Déclaration liminaire du SNUipp à la CAPD du 20 mai 2010

Le SNUipp depuis sa création il y a 12 ans et bien avant lorsque nous étions SNI PEGC a toujours tenté de contribuer au bon fonctionnement des écoles, à la défense des collègues, à la fois dans les commissions paritaires et sur le terrain.

La profession ne s’y trompe pas puisqu’elle nous accorde une large confiance lors des élections professionnelles.

Aujourd’hui, fait inédit, un délégué syndical du SNUipp se trouve condamné par un tribunal correctionnel pour avoir essayé de concourir à l’apaisement dans une école dans le cadre de son mandat.

C’est la première fois qu’une telle affaire finit devant les tribunaux.

Cette condamnation touche injustement un représentant syndical, elle méprise le travail quotidien de notre syndicat que nous avons toujours voulu au service de la profession.

Le SNUipp est bien sûr entièrement solidaire de notre camarade.

Nous vous informons maintenant que nous faisons appel de cette condamnation. Nous tenons à affirmer devant l’administration et les partenaires syndicaux présents dans cette CAPD notre détermination à défendre les droits syndicaux et à poursuivre notre engagement pour un service public d’éducation de qualité, malgré cette attaque sans précédent.

Nous serons à nouveau dans l’action le 27 mai pour la défense des retraites, de l’emploi et salaires.

Soutien du Sden-Cgt. Silence du Se-Unsa ...

ORDRE DU JOUR.

1 ) MOUVEMENT TD 2010

1647 participants (1783 en 2009).

718 mutations (49,13% en 2009) ; 515 maintiens (475 en 2009)

293 de 1ers vœux satisfaits (environ 40%)- (34.93% en 2009)

414 collègues restent actuellement sans poste.

(432 collègues en 2009 ; Ils étaient 586 en 2008.)

Le SNUipp a rappelé que les opérations du mouvement est un moment important pour les écoles et ses personnels.
Le SNUipp a rappelé son attachement au paritarisme et rappelé le rôle actif et indispensable des élu(e)s du personnel.
Les groupes de travail se sont réunis, ce dont s’est félicité le SNUipp. Ils ont sans nul doute permis de "lisser "en amont le document qui a été entériné, portant sur les affectations des collègues.
Les élu(e)s du SNUipp y ont pleinement joué leur rôle.

Nous remercions également les services de la Dipe pour le travail effectué souvent dans des délais très courts imposés par le Recteur de l’Académie, plus préoccupé par des contingences politiques que par les attentes des écoles et des collègues.

Le SNUipp a rappelé également l’incompréhension des collègues et des directeurs suite à la décision de l’IA de toucher par MCS les collègues exerçant sur des décharges de direction (50%+ 2x25) même si cette mesure en épargne, suite aux interventions syndicales, pour l’instant, encore certains (2x50%) ;

Le SNUipp a fait part également de son inquiétude quant au mouvement à TP : peu de postes vont être proposés, les nominations risquent de fait d’être très limitées.

Cela à mettre aussi en lien avec le nombre assez conséquent cette année de collègues restés sans affectation et qui ont pourtant un barème relativement élevé.

Le SNUipp a demandé à l’IA de permettre un mouvement à TP le plus conséquent possible, eu égard notamment au gel de postes pour les lauréats au concours.

L’IA a indiqué qu’il n’avait pas bloqué des postes au TD – à la demande pressante notamment du SNUipp -, ce qui n’est pas le cas dans tous les départements mais qu’il était dans l’obligation de bloquer des supports au TP pour prévoir des lieux d’affectation aux 90 lauréats du Crpe.

- Concernant les postes de Pemf, le SNUipp a fait état du nombre conséquent de postes vacants (8) et précisé que certains d’entre eux avaient fait le mouvement, plus ou moins « contraints », tant l’incertitude et l’inquiétude sur leurs fonctions et leur charge de travail de l’an prochain, perdure. Bien dommage pour l’institution.

Ces postes d’IMF restés vacants devraient être « banalisés » pour une grande partie pour être proposés au mouvement à TP.

- Le SNUipp est ré intervenu sur la question liée au devenir des décharges en services partagés Pemf / IUFM. Rappelons qu’une pétition, soutenue par le SNUipp, avait été massivement signée par les usagers de l’IUFM.

Accord de l’IA pour les maintenir.

- Sur les directions d’école : 17 vacantes dont 1 en maternelle (16 en 2009)

Un imprimé type sera à télécharger sur le site de l’IA pour les collègues qui souhaitent demander des directions par INTERIM. 

DOUBLES au SNUipp pour suivi.
Un groupe de travail doit se réunir à l’IA.

A noter que les collègues qui ont fait 30 voeux, dont des voeux de direction et qui n’ont rien obtenu au mouvement à TD, vont pouvoir participer, s’ils le souhaitent, au 2ème mouvement des directeurs avec nomination à TD.

Ils sont 11 dans ce cas. L’IA les contacte.

- A été aussi entérinée, suite aux entretiens, la nomination àTD du collègue, nommé conseiller pédagogique auprès de l’IA adjointe.

- Plusieurs situations personnelles ont été évoquées.
- Départ CAPA-SH :
A noter aussi que
1 collègue retenu pour la formation CAPA-SH à venir (D) n’ a pas obtenu de poste au mouvement.
3 collègues, sortants de formation, restent sans poste dans leur option (1 en E, 1 en D, 1 en F)

Prendre contact avec le SNUipp pour suivi de la demande.

- A la question du SNUipp sur le calendrier MVT « interne TRS »

Le mini mvt Trs se fera entre les deux tours du mouvement mais pas encore de date précise. Une chose est sûre, c’est que l’ouverture du serveur Iprof pour le TP ne sera pas le 4 Juin, comme prévu.

Il va y avoir des groupes de travail à l’IA pas la semaine prochaine mais l’autre pour définir les regroupements notamment.

L’IA souhaite en effet faire le point également sur les postes qu’il doit bloquer pour les lauréats du concours et envisage de bloquer certains regroupements de TRS (combien ?) notamment quand il y a 2x50 dans une même école.

Le SNUipp a demandé à ce qu’un panel le plus large possible soit offert afin de permettre un réel choix. Les voeux des collègues se feront via Internet (liste des supports fractionnés disponible lors de la saisie des voeux).

- A venir / Groupes de travail à l’IA dans la semaine du 31 mai

regroupements Trs

mi-temps annualisés

annexes 4 (Ash) et interim de direction

suivi des priorités médicales

nominations des lauréats du Crpe

- Calendrier du mouvement à Titre Provisoire

Pas d’ouverture le 4 juin comme prévu. Calendrier à affiner dans la semaine

POUR RAPPEL : la CAPD du mouvement à TITRE PROVISOIRE est prévue le 25 juin.

2) Congés de formation professionnelle

132 mois "généreusement" alloués par Le Ministère à répartir parmi les 125 demandes des collègues.
- A noter que certaines demandes correspondraient sans nul doute mieux aux congés de mobilité qui, depuis de nombreuses années, ont totalement disparu des moyens alloués par le ministère ! C’est dire si la reconversion professionnelle est LA priorité chez notre Ministre !

Le SNUipp s’est notamment assuré que tous les mois de la dotation ministérielle (132 mois) ont bien été attribués et a demandé à ce que les collègues à qui l’IA arrondit le nombre de mois obtenu (9 ou 8 mois demandés, 10 obtenus) soient interrogés pour savoir s’ils étaient d’accord (rappelons que le congé de formation est rémunéré à 85% du salaire). Accord de l’IA

125 demandes au total et 14 départs au final. On est loin des promesses et annonces médiatiques ministérielles sur le Droit à la Formation ou les possibilités de mobilité professionnelle...

Et pourtant les demandes sont nombreuses et les collègues dans une attente parfois difficile voire douloureuse.

Les demandes ont été classées selon 3 catégories. L’Ags et des points pour les renouvellements de demandes consécutives non satisfaites ont permis de départager les collègues.
- Niveau 1 (Deug) : 20 demandes, 2 départs.
- Niveau 2 (Licence et +) : 84 demandes, 10 départs
- Niveau 3 (divers) : 21demandes, 2 départs.

La plupart des postes libérés devraient être bloqués pour les affectations des lauréats au Crpe.

3) Postes adaptés
Les décisions arrêtées lors d’un groupe de travail préparatoires ont été entérinées. Le SNUipp a rappelé les situations extrèmes de certains collègues et la pénibilité de ce groupe de travail liée aux impératifs de choix à opérer face à la pénurie de postes proposés.

10 postes pour l’Académie.
8 restent dans le dispositif, 2 rentrent.

4) QUESTIONS DIVERSES POSEES par le seul SNUipp.

a) - Dispositif lauréats / Pemf à la rentrée prochaine.

Réponse du Recteur quant au protocole des missions des IMF l’an prochain. A ce jour les IMF n’ont pas reçu la lettre de cadrage.

A la question du SNUipp relative au dispositif mis en place pour les lauréats et à la situation des Pemf et pour savoir où en était le cadrage des missions des IMF pour la prochaine année scolaire, dont les pemf attendent communication depuisla réunion du 31 mars dernier à l’IUFM.

Le Snuipp a demandé si le dispositif avait reçu l’aval du recteur.

Surprise en direct : l’IA a présenté un nouveau dispositif lié au fait que ce point n’avait toujours pas été avalisé par le Recteur, et a fait part de la mise en place d’un protocole différent de celui qui a été présenté aux IMF et discuté avec les délégués du personnel,

A savoir qu’en début d’année, les lauréats (2 par IMF tuteur) seraient placés chacun dans une classe d’exercice, doublonnés par un Brigade.

Ils viendraient alternativement 1 semaine sur 2 dans la classe de l’IMF tuteur, leur classe étant alors prise en charge par le Brigade.

Ce dispositif vaudrait jusqu’aux vacances de la Toussaint.

L’Imf aurait donc 2 stagiaires à charge pendant 4 semaines.

Par la suite, l’ancien dispositif reste inchangé : visites des Imf auprès de stagiaires qui se retrouvent seuls en classe.

Le brigade resterait dans la classe avec le stagiaire ou pourrait proposer son aide à l’équipe pour mettre en place des projets spécifiques. Ce serait toujours le même brigade qui resterait affecté, y compris lors des sessions de formation d’une semaine du stagiaire à l’Iufm.

A noter les dates des stages d’une semaine :
6 septembre au 9 septembre (90 stagiaires)
11 au 15 octobre (90)
29 nov. Au 3 décembre (90)
10 au 14 Janvier (45) et du 17 au 21 janvier (45)
1 dernière semaine à définir après janvier

Une journée d’accueil pour ces stagiaires est prévue, en lien avec l’IUFM, le 26 ou 27 août.

L’IA a justifié ce nouveau dispositif en expliquant qu’il souhaitait installer le stagiaire sur l’école dès le 1er jour afin de faciliter son intégration notamment auprès des parents. Il souhaite aussi mettre en place le plus rapidement possible les sessions de formation .

Le temps passé avec le BD dans la classe ne sera pas décompté comme temps de formation.

Ce nouveau cadrage évoqué, sans aucune concertation préalable, reste à confirmer (ou infirmer) en fonction de l’aval que donnera (quand ?) le Recteur....

7 semaines après la réunion et la présentation d’un cadrage "définitif", toujours beaucoup d’ incertitudes. Attention également à ne pas entériner un « compagnonnage » de fait avec le BD qui assurera les remplacements. Ce n’est pas son rôle ni son obligation.

Le SNUipp a rappelé que les syndicats de la FSU avaient tenu ce jour une Conférence de presse pour dénoncer les réformes imposées sur la formation des maîtres, dans le cadre d’une nouvelle Journée d’action nationale.

La grève du 27 mai doit plus que jamais être massive.

b) ALLEGEMENT de SERVICE.

Le SNUipp est réintervenu fortement, pour demander à l’IA de donner satisfaction à tous les collègues qui ont sollicité un allègement de service, dans le cadre de leur RQTH. Comme il l’avait déjà fait lors du groupe de travail déjà réuni à l’IA, le SNUipp a demandé à l’IA d’abonder le potentiel de moyens alloués aux allègements de service. Toutes ces collègues, reconnus travailleurs handicapés par la Mdph, ont des pathologies lourdes

Le SNUipp a fait état des courriers des collègues qui démontrent des situations très difficiles.

Malgré nos interventions répétées, l’IA maintient pour l’instant le contingent de 13 possibilités (pour 25 demandes).

Un "classement" a été établi par le Médecin expert du rectorat qui a servi de base pour retenir les 13 collègues.

Le SNUipp a redit son exigence de voir toutes les demandes satisfaites et proposé notamment de "récupérer" pour un an le support d’un poste G (rééducateur) resté vacant au mouvement (et qui ne peut être attribué car poste nécessitant le Capa-sh option G).

L’IA s’est engagé à suivre ce dossier de près afin, le cas échéant, pouvoir encore abonder ces possibilités, en fonction des moyens qu’il lui resterait. Accord de l’IA sur le principe. Il souhaite cependant faire d’abord le bilan de ce mouvement et des postes disponibles.

Cela sera à nouveau étudié lors de la prochaine Capd fin JUIN.

Le SNUipp y sera très vigilant et continuera à défendre les situations une par une, pour tenter d’obtenir satisfaction pour tous.

c) Problématique des départs en formation F et G

Le SNUipp a fait état de la situation actuelle des formations aux Capa-sh l’an prochain sur l’Académie.

A ce jour se pose la question du maintien ou non de la formation option F, le nombre de candidats étant réduit (5) et le Var ne faisant partir aucun stagiaire.

Le Snuipp a fait part de sa colère face à l’absence totale de coordination du (pourtant) coordonnateur académique, nommé par le recteur. Il est inadmissible d’apprendre aujourd’hui cette situation.

Comme il est inadmissible de découvrir que l’option G ne pourra sa faire comme chaque année sur Aix !

Le Snuipp a rappelé que des collègues, engagés pour partir en formation F, avaient de fait obtenu des postes en Segpa et que la question même de leur mouvement se posait, ces collègues n’ayant pas forcément demandé des Segpa s’ils n’avaient pas été retenus en formation.

D’autre part, le SNUipp a demandé à ce que le départ en formation G soit maintenu sur un autre Centre (Toulouse ou Lyon). Accord de l’IA.

Concernant l’option F, l’IA va interroger les collègues qui ont été affectés sur des Segpa sans avoir le Capa-sh pour savoir s’ils sont intéressés pour suivre la formation.

A suivre donc de très près pour tenter de « sauver » la formation au capa-sh option F l’an prochain.

d) Situation des UPI au regard du maintien des ateliers
L’IA s’est engagé à nouveau à donner les moyens nécessaires aux UPI dont les heures d’ateliers seraient supprimées.
N’hésitez pas à le saisir.

e) Suite à la disparition des postes EMALA quelles modalités de substitution envisagez vous ?
Des discussions ont lieu à l’heure actuelle avec le CRDP pour envisager des solutions.
Le SNUipp a regretté une nouvelle fois la disparition de ces postes fort utiles pour les écoles de l’arrière pays.

f) CDRAS,
2 modifications importantes nous ont été présentées par l’Administration, modifications prises par le Rectorat.

Désormais : les secours (aides non remboursables) seraient obligatoirement versés sur le compte des demandeurs (via l’application CHORUS).

Il n’y aurait donc plus possibilité de verser directement l’aide en espèce à la personne (par l’intermédiaire de la MGEN).

Et pourtant, parfois, c’est bien la seule solution possible : découvert trop important, saisie sur salaire, etc...qui "absorbe" immédiatement la somme versée sur le compte ce qui annule de fait la possibilité d’aide.

L’aide ne pourrait plus non plus être versée directement à un tiers : cas fréquent où le CDRAS propose d’intervenir, pour régler par exemple une dette de loyer, directement auprès du propriétaire ou de l’office de logement, ce qui a parfois permis d’éviter l’expulsion des personnes !

L’IA est intervenu auprès du Rectorat sans réponse pour l’instant.

g) Des Situations personnelles ont été évoquées.

 

44 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.