www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Salaires : 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
29 mars 2010

Revalorisation annoncée des salaires des enseignants provocation ? mépris ? les deux ?

Toute augmentation est-elle forcément une revalorisation ? C’est la question qui est déjà posée alors que Luc Chatel vient de promettre, pour la rentrée 2010, une augmentation pour les enseignants débutants.

190 000 profs revalorisés. Lors du Grand Jury RTL – Le Figaro – Lci, dimanche 28 mars, le ministre de l’éducation nationale a annoncé une augmentation de 157 euros nets par mois des professeurs des écoles et certifiés et 259 euros pour les agrégés en début de carrière à compter du 1er septembre 2010. Cela concerne environ 20 000 enseignants. Pour les enseignants déjà en fonction, il est prévu, sur les 7 premières années d’enseignement, une revalorisation de 660 euros nets annuels.

Cela concerne environ 170.000 enseignants ( moins d’un enseignant sur 4 ).

Un accueil mitigé. Les syndicats ont réagi à cette annonce. Ils relèvent d’abord qu’elle a lieu deux jours avant la réunion avec eux. "Il y une déception certaine", a déclaré Gilles Moindrot, secrétaire général du Snuipp.

"On espère que davantage d’enseignants seront concernés". La réalité, est que le ministre supprime l’échelonnement indiciaire de début de carrière (1er et 2ème échelon actuel), qui correspond à l’année de stage de l’enseignant recruté jusqu’à présent après la licence. Si effectivement, les enseignants débutants seront revalorisés, la comparaison avec la situation actuelle montre qu’en réalité les nouveaux enseignants vont y perdre !

La mobilité en perspective. Luc Chatel avait annoncé dès sa prise de fonctions sa volonté d’instituer une véritable gestion des personnels. Il en résulte une série de mesures concernant la formation, la santé et la gestion des carrières.

Le ministre permettra à partir de septembre 2010 le bénéfice du droit individuel à la formation. Chaque enseignant pourra bénéficier de 20 heures de formation par an, prises lors des vacances scolaires et rémunérée 50% du salaire horaire. Concernant la santé, le ministère proposera un bilan de santé à tous les enseignants l’année de leur 50 ans. Un effort est fait pour la gestion des carrières. Chaque enseignant bénéficiera de deux entretiens sur la mobilité professionnelle dans sa vie professionnelle, un après deux ans et un autre après 15 ans de carrière. En ce qui concerne la seconde carrière, un portail internet recensera les poss à pourvoir hors éducation nationale.

 

40 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.