www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Début de carrière 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
3 mars 2010

Le Conseil de Formation Continue s’est réuni lundi 25 Février 2010 à l’IA.

Une réunion dense où le SNUipp (seul syndicat présent) s’est exprimé très largement sur l’ensemble des points.

Un compte-rendu complet sera fait dans le prochain Bulletin

Déclaration préalable du SNUipp-FSU lors de cette instance.

" Ce conseil départemental de formation se réunit pour dresser le bilan des formations proposées dans notre département mais aussi pour envisager le futur Paf.
Nous regrettons, à ce sujet, l’absence, même si elle est excusée, de Monsieur l’Inspecteur d’Académie, des représentants du Rectorat ou encore de l’Université, même si les responsables de l’Iufm sont bien sûr présents aujourd’hui.

Avant d’entrer dans les détails, permettez-nous de manifester notre vive inquiétude face à l’appauvrissement de l’offre de formation continue en terme de stages proposés mais aussi de départs effectifs. Ce constat objectif illustre à la fois le manque d’ambition de l’État pour son service public d’éducation et l’isolement grandissant auquel nos collègues doivent faire face dans leur classe.
Nous soulignerons le manque de diversité du panel de formations proposé dans le volet départemental du PAF 2008 et 2009. Nous savons aussi que les inspecteurs et les services départementaux doivent, chacun à leur niveau, brider leurs ambitions en raison de moyens alloués qui sont bien en deçà des besoins. Un simple exemple : le nombre de stages annulés en 2008, faute de remplacements.
Il est inadmissible que la formation continue soit utilisée comme variable d’ajustement pour tenter de masquer les conséquences de la politique gouvernementale de non renouvellement d’un fonctionnaire sur deux !

Et pourtant, dans la Plaquette académique du Recteur, ou bien encore dans sa News Letter, le mot « FC » est fortement employé et servi « à toutes les sauces »… Pur effet d’affichage une fois de plus, affichage bien coûteux au demeurant.
Comment oser affirmer une telle volonté de développement de la FC des personnels alors que dans le même temps le budget de l’Etat prévoit une baisse nationale de 50% de crédits alloués à la FC !

Nous souhaitons bien sûr aussi nous arrêter sur la double conséquence de l’abandon de la formation initiale et de l’accompagnement à l’entrée dans le métier.

Depuis plusieurs années, la formation continue repose, pour la plus grande part, sur les stages en responsabilité des PE2. Déjà mise à mal par la fluctuation du nombre de stagiaires, elle est amenée à disparaître avec la mise en place de la réforme de la formation des maîtres. Le budget présenté par le gouvernement ne permettra pas de pallier cette disparition puisque le renforcement de la brigade de remplacement va s’avérer impossible. Quid de la formation continue dans les années à venir ?

Nos collègues, pour partir en formation, vont-ils devoir laisser leur classe en responsabilité à des futurs candidats au concours, inscrits en master comme cela est envisagé... voire à des retraités rappelés « pour la bonne cause » ? Nous allons au devant de grandes difficultés sur les plans pédagogiques et déontologiques.

Nous tenons à rappeler qu’enseigner est un métier qui s’apprend et qu’un haut niveau d’étude ne pourra jamais remplacer une réelle formation professionnelle.
Tant pour les futurs et les jeunes enseignants que pour les titulaires déjà en poste, la formation continue est indispensable. Elle doit permettre de prendre du recul afin d’analyser ses pratiques, de les confronter à celles de ses pairs, à la lumière des recherches en didactique.

A cette rentrée, les équipes se sont attelées à leur projet d’école. Le niveau départemental de formation ne doit pas être totalement « vaporisé » et ne peut reposer entièrement sur les écoles et leurs enseignants, ni uniquement sur la responsabilité des circonscriptions, ni encore sur de « l’auto formation » . Alors qu’elles doivent déjà intégrer les réunions des directeurs, la liaison CM2-6ème… peut- on considérer que les animations pédagogiques deviennent progressivement les seuls temps de formation continue ?

Nous vous demandons, de faire preuve d’une réelle ambition pour les élèves qui nous sont confiés. Nous attendons de la part de l’IA une réponse à la hauteur des demandes de formations que nos collègues formulent notamment via leur projet d’école. La formation des enseignants nécessite une ambition forte car elle est une des conditions indispensables qui permettront de conduire les élèves qui nous sont confiés sur les chemins de la réussite."

Perspectives PAF 2010-2011
L’IA adjointe a précisé les priorités définies, tout en rappelant que l’IA va travailler sur l’adéquation entre les contenus et les besoins des collègues. Une fiche « bilan » va notamment être proposée pour tous les stages organisés dans le département pour faire un état des lieux.

Autres axes pour le futur Paf : formation des directeurs ; élaboration d’un outil de suivi des compétences développées lors de la formation qui sera proposé en ligne, sur la base du volontariat, aux collègues. Sans consigne spécifique pour l’instant de la part du Ministère, le Paf comprendra notamment en priorité : les apprentissages en maternelle ; la mise en place des nouveaux programmes ; l’aide et le soutien aux élèves ; la mise en œuvre des évaluations ; les langues vivantes ; le numérique à l’école ; l’éducation à la responsabilité ; l’accueil des enfants handicapés ; l’histoire des Arts ; l’accompagnement de l’entrée dans le métier.

A la question du SNUipp sur l’organisation l’an prochain du 1/3 de formation « largement » dévolu aux lauréats du concours, l’Ia est là aussi en attente de directives ministérielles mais a expliqué que l’organisation, y compris matérielle et dans le temps, du Paf risquait de fait d’être profondément modifiée et qu’ils envisageaient d’utiliser le surnombre du début d’année pour organiser des stages de FC… Le SNUipp a fait état de ses craintes de ne voir plus que les stages institutionnels et obligatoires organisés (directeurs, T1, T2 Capa-sh). Quid également du « compagnonnage » envisagé ? Quid de la place et du rôle des Imf ?

L’IA adjointe s’est engagée à tenir un groupe de travail sur ce thème et précisé que l’IA souhaitait tout faire pour que seuls les Imf soient impliqués dans ce dispositif, sans faire appel aux MAT.

Un prochain Conseil de formation est prévu fin avril pour élaborer le futur PAF.

Un point rapide sur la masterisation a été fait par l’IUFM à cette occasion.
Des maquettes de Master « enseignement » sont en préparation pour les M1 et M2 sur l’Académie, le Comité de pilotage Iufm y travaille. Pour le 1er degré, une formation polyvalente pourra être organisée par l’Iufm qui portera sur un ou plusieurs Master.

Pour les M1 les Master enseignement porteraient sur 3 spécialités :
- enseignement et intervention en milieu éducatif
- établissements et vie scolaire
- documentation et métiers du livre
Avec en parallèle des Master de formation des formateurs.

Pour les M2, 4 spécialités seraient proposées sur les 3 thèmes des M1 :
- Pour le M1 « Intervention en milieu éducatif » : un M2 axé sur le prmaire ; un autre sur les interventions en milieu éducatif.
- Pour le M1 « Vie scolaire » : un M2 « CPE » ; un autre « Chef d’établissements »
- Pour le M1 « Métiers du livre » : un M2 « Documentation » ; un autre « Métiers du livre ».
- Un M2 portant sur l éducation et les situations du handicap avec deux branches possibles : les formations spécialisées et l’accueil des enfants handicapés ; Education et travailleur social.

900 heures de formation proposées étalées sur 2 ans. Les instances consultatives de l’IUFm et de l’Université doivent maintenant être saisies et l’Iufm craint une présentation un peu tardive pour les étudiant(e)s.

 

35 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.