www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Retraites 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
23 février 2010

L’Intersyndicale des Retraités des Alpes Maritimes (CFDT-CFTC-CFE-CGC-CGT-FO-FSU-UNSA et FGR/FP) appelle les retraités à faire du 24 février 2010 une journée de mobilisation et d’action pour :

Le pouvoir d’achat.

L’accès aux soins.

La prise en charge de la dépendance.

1) Ce que nous subissons

Depuis des années, notamment depuis 1993 les retraités subissent une baisse continue de leur pouvoir d’achat. En 2008 la revalorisation des pensions a été de 1,36% pour une inflation de 2,8% ; en 2009 le report d’augmentation au 1ér avril a entraîné une revalorisation réelle de 0,75% sur l’année. Pour 2010 l’augmentation serait de 1,25% … ou rien car, selon l’évolution du coût de la vie en 2009 « les retraités auraient touché un trop perçu » qu’il faudrait évidement déduire dixit le gouvernement.

Mais on ne tient pas compte des augmentations des prix de l’énergie (chauffage), des fruits et légumes (n’oubliez pas, 5 par jour !), particulièrement sensibles en cet hiver rigoureux, du forfait hospitalier, des visites chez les médecins (trouvez un spécialiste en secteur 1 à Nice !), du nombre de plus en plus grand de médicaments peu ou pas remboursés. Et ce n’est pas fini…Or la pension moyenne se situe à 1212€, mais 9 millions de retraités sur 14 touchent moins de 1000€, surtout des femmes, d’ailleurs le tiers d’entre elles perçoit moins de 700€

2) Ce qu’ « ILS » empochent

Pendant ce temps le gouvernement et le président de la République multiplient les cadeaux aux privilégiés : les exonérations de cotisations sociales pour les entreprises représentent 30,7 milliards d’€ pour créer des emplois que personne ne voit venir. Toutes vont bénéficier de la suppression de la taxe professionnelle

- Les entreprises cotées au CAC 40 se débrouillent pour ne payer que 8% d’impôt sur les sociétés au lieu des 34,4% inscrits dans la loi.

- Les milliards ont plu par centaines pour renflouer les banques, « aider » l’industrie automobile.

La bourse peut donc jubiler (24% d’augmentation en 6 mois), les « stock options » fleurir, les parachutes dorés se déployer, le bouclier fiscal rassurer les nantis.

3) Ce que nous revendiquons

De l’argent il y en a donc ! Au moment où la question du droit à la retraite et de son financement est pos é, agir pour l’augmentation des pensions c’est aussi participer à la défense du système par répartition. C’est aussi s’opposer à la baisse programmée des pensions qui pourrait détourner les jeunes de notre système solidaire.

C’est pourquoi nous exigeons :

Une augmentation immédiate du montant total des retraites, en terme de rattrapage.

- La fixation du minimum retraite au niveau du SMIC.

- Le retour à l’indexation des pensions et retraites sur l’évolution du salaire moyen.

- Le relèvement de la pension de réversion à 75% de la retraite initiale.

- La revalorisation annuelle des pensions au 1er janvier.

NOUS AVONS LES MOYENS DE NOUS FAIRE ENTENDRE

DANS L’UNITE SYNDICALE AGISSONS PARTOUT POUR L’AUGMENTATION DES PENSIONS

RASSEMBLEMENT ET MANIFESTATION

LE 24 FEVRIER 2010

A 10H00

PLACE GARIBALDI - NICE

 

52 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.