www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Dossiers  / RASED-ASH 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
24 novembre 2009

RASED : vigilance et interventions nécessaires

Si la mobilisation a permis de maintenir globalement les RASED (leur disparition était programmée sur 3 ans avec la suppression de 3 000 postes par an), la situation des postes, les missions, les modalités de fonctionnement, les départs en formation font l’objet depuis la rentrée de nombre d’inquiétudes et mobilisent régulièrement certains départements : manque de transparence sur la carte des RASED, ambiguïté entretenue sur les dénominations des postes, affectations provisoires, interprétations restrictives de la circulaire, notamment en ce qui concerne la mise en oeuvre des heures de synthèse (tout cela ne se pose pas pour l’instant dans le 06 grâce aux interventions régulières du SNUipp). Par contre reste entière la question des 18 heures de formation sur les temps élèves.

Sur les postes

L’enquête nationale menée par le SNUipp à l’issue des opérations de carte scolaire au printemps 2009 avait montré qu’environ ¾ des départements respectaient le rapport « 50/50 » entre postes supprimés et postes maintenus en surnuméraire, avec cependant des modalités diverses.

Au vu des informations recueillies en juin, ce sont près de 1 300 postes, sur les 3 000 devant être initialement supprimés, qui ont pu ainsi être maintenus.

En septembre, à l’issue des opérations du mouvement, les IA ont procédé à la récupération d’un certain nombre de postes restés vacants, plus nombreux que d’habitude à cause de modalités et missions mal définies, mais aussi du fait que des collègues aient préféré postuler sur d’autres postes.

Ces postes vacants ont été en général remis en carte scolaire, et dans quelques cas rendus au ministère.

Si le projet de budget 2010 n’annonce pas de mesures nouvelles concernant les RASED, la plus grande vigilance s’impose cependant à l’approche de la préparation de la prochaine carte scolaire, afin de maintenir le potentiel des postes RASED en veillant à ce que la totalité des postes initialement maintenus soient proposés au mouvement, et que les affectations y soient prononcées à titre définitif si les candidats présentent les conditions requises en terme de qualification.

En effet, et contrairement à ce que peut parfois affirmer l’administration, il n’y a pas de rapport entre le statut du support budgétaire (par définition, ce dernier est toujours provisoire), et le caractère « définitif » ou non de l’affectation.

Bien entendu, au coeur des mobilisations concernant le budget 2010, notamment de la grève du 24 novembre, figure la question des RASED et la récupération des postes supprimés.

Sur la formation

L’avenir semble sérieusement compromis devant la baisse drastique des départs en formation E et G. 46 départs en option G et 119 en E ont été annoncés lors de la CAPN, mais il semblerait que sur le terrain, ces chiffres aient été revus à la baisse.

Plus que toute autre, cette diminution risque de faire disparaître des RASED par assèchement des recrutements, et fragilise les centres de formation ASH.

A cela, s’ajoute le silence du ministère sur le devenir des formations spécialisées dans le nouveau cadre de la masterisation de la formation des professeurs d’école.

Ces points seront abordés demain avec l’IA par le SNUipp

 

20 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.