www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Début de carrière 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
24 novembre 2009

Mastérisation : la colère !

Les ministres de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur ont présenté le 13 novembre leur projet de réforme de la formation des enseignants. Il rencontre l’opposition des syndicats.

Pour la FSU, "une vraie réforme de la formation ne peut s’inscrire dans une logique d’économies budgétaires ou s’articuler avec des réformes régressives mais doit permettre une réelle élévation de la qualification de tous les personnels d’enseignement et d’éducation, articulant exigences scientifiques et professionnalisation, intégrant dimensions disciplinaire, didactique et professionnelle. Cela implique une formation progressive et intégrée qui commence dès la licence, intègre le master et l’année de fonctionnaire stagiaire". La FSU continue à demander le retrait de la réforme.

Le SNUipp-FSU, s’insurge contre le caractère « encore plus disciplinaire » de la formation par rapport à ce que proposaient les groupes de travail. « Les échanges ont été vifs », acquiesce Gérard Aschieri qui demande une « remise à plat de cette réforme et au moins un an de discussions » : « Pour l’heure, il s’agit d’une réforme qui vise d’abord à faire des économies avant d’envisager une amélioration de la formation des enseignants. »

Pour le SNUipp, alors que le rapport Marois-Filâtre , la déclaration de l’Académie des sciences, le mouvement des formateurs et les déclarations intersyndicales montraient la nécessité de retirer les textes déjà publiés et d’engager une véritable concertation pour une toute autre réforme le ministère s’entête dans une véritable politique du pire. Il maintient la suppression de toute référence aux IUFM… Il renforce le contenu disciplinaire des épreuves du concours revenant même sur l’introduction d’éléments de didactique acceptés par Xavier Darcos dans le projet précédent.

Le ministère risque d’écarter de la préparation au concours et de la première année de master toute dimension pédagogique et professionnelle à la formation des futurs enseignants.

Une raison majeure pour participer massivement à la journée de grève du 24 novembre.

 

26 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.