www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
20 octobre 2009

CAPD du 19 octobre : les élu(e)s du SNUipp vous rendent compte

En préalable, le SNUipp a fait état à nouveau du sentiment, chez de nombreux collègues, de lassitude, voire de colère face à la charge de travail considérable en ce début d’année. Dans toutes les demi-journées d’infos syndicales organisées par le SNUipp, cela est remonté : multiples enquêtes à remplir et à retourner dans des délais plus que restreints, pressions et commandes institutionnelles, pressions aussi de la part de certaines Mairies (notamment à Nice ou à Grasse concernant les visites ou les sorties organisées par les collègues).

Le SNUipp a demandé à l’IA de clarifier les choses auprès de la Mairie de Nice concernant l’organisation des visites au Mamac : en aucun cas, les objectifs pédagogiques ou le projet scolaire ne doivent être "évalués" ou "validés" par la Mairie.

L’IA va prendre contact avec la Mairie pour clarifier les choses. Le SNUipp intervient également dans ce sens.

Le SNUipp a fait état, au travers de toutes ces enquêtes et charges de travail qui s’accumulent (Projet académique, projet d’école, Duer, aide personnalisée, base-élève, organisation des Elco...), d’un ras-le-bol général chez les collègues et notamment les directeurs, à qui il reste de moins en moins de temps pour organiser la vie de l’école... et s’occuper des enfants qui nous sont confiés ! L’IA s’est dit sensible et conscient de ces questions liées à la direction d’école. Encore faut-il que cela se traduise par des actes !

Concernant l’organisation des Elco sur notamment la Ville de Cannes, le SNUipp a rappelé que cela s’organisait le Mercredi et le Samedi et que les directeurs étaient responsables de cette mise en place. L’IA confirme que le directeur n’a pas à être présent ces jours.

Concernant la mise en place de l’aide personnalisée, suite à nos questions, l’’IA a redit que le document qui avait été fourni aux écoles à la rentrée ne constituait que des pistes de travail et que chaque collègue ou école pouvait se construire ses propres outils pour formaliser la mise en place de cette aide auprès des élèves en difficulté. Le SNUipp a rappelé que selon les circonscriptions, on demandait plus de justificatifs de l’utilisation des 60h... que sur le temps réel d’enseignement !!

Sur les crédits pédagogiques : là encore des délais très courts pour remplir et retourner les formulaires et projets. La nouvelle application informatique imposée par le Ministère des Finances et les difficultés qu’elle génère, est mise en avant par l’IA pour justifier ces délais qu’il conçoit effectivement comme très courts. Les crédits non utilisés pourront être reportés sur l’année civile 2010 si besoin.

ORDRE du JOUR :

- Promotions PE et instits.

Le SNUipp a fait un gros travail préparatoire à la Capd pour vérifier l’ensemble des barèmes des collègues.

Il a d’ailleurs été le seul à s’exprimer lors de la Capd.

Notre site internet a été pris d’assaut : des centaines de connexions et des dizaines d’appel téléphoniques fort tard.

Information : notre logiciel a gardé en mémoire les promotions 2008.

INSTITUTEURS (barèmes des derniers promus)

8 ème échelon Mi-choix : 27,010

9ème échelon Choix : 33,214 Mi-choix : 29,265

10 ème échelon Choix : 35,263 Mi-choix : 35,817

11ème échelonChoix : 41,832 Mi-choix : 41,505

PE (barèmes des derniers promus)

5ème échelon Grand choix : 17

6ème échelon : Grand choix : 20,500 Choix : 19,164

7ème échelon : Grand choix : 24,500 Choix : 23,661

8ème échelon : Grand choix : 30,256 Choix : 28

9ème échelon : Grand choix : 38,094 Choix:33,944

10ème échelon : Grand choix : 49,472 Choix : 44,872

11ème échelon:Grand choix : 55,819 Choix : 51,319

Questions diverses posées par le SNUipp

(sinon elles n’auraient pas été abordées par l’IA ...rappelons-le ...).

- Clarification sur la priorité de retour sur poste, lors du mouvement, pour les collègues en Cpn.

Malgré les interventions du SNUipp, l’IA a décidé, l’an dernier, de faire perdre le poste aux collègues qui demandent un Cpn.

Il avait été cependant acté une priorité de retour sur le poste pour ces collègues, au mouvement suivant, si le poste n’était pas passé au mouvement à TD.

Pour le SNUipp, la notion de "priorité de retour" doit s’entendre comme une priorité absolue. Cela correspond à une position en cohérence avec celle que nous avions défendue pour demander le maintien du poste à TD pour ces collègues.

Il faut bien sûr que ces collègues redemandent leur poste au mouvement 2010 en exprimant aussi leur demande de priorité de retour.

Accord de l’IA sur la priorité de retour pour ces collègues dans la mesure où le poste est vacant (priorité donc par exemple sur les collègues qui demanderaient une priorité médicale et/ou sociale).

Reste un cas de figure encore en suspens (situation a priori à "la marge") qui concerne l’éventuelle "concurrence" entre la situation d’un collègue en Cpn qui demanderait une priorité de retour et un collègue dans la même école qui serait touché par Mcs (fermeture ou blocage de poste). Ce point particulier reste à étudier lors du groupe de travail "mouvement" qui doit se réunir avant les vacances de Noël.

- Point sur les postes vacants et sur l’utilisation des collègues "MAD".

Le SNUipp a demandé un "état des lieux" des possibilités de nomination à venir. Pas de poste vacant pour l’instant malheureusement. Ne reste que quelques "portions" de temps partiel qu’il faut arriver à regrouper au niveau de l’emploi du temps des collègues. Il reste à ce jour plus de 30 collègues concernés.

L’appel à candidature sur le poste à Villars/Var n’a pas trouvé preneur. L’IA relance un nouvel appel à candidature ultérieurement, au moment du mouvement.

Le SNUipp a fait état de plusieurs demandes de collègues actuellement en attente de poste et qui demandent à changer de circonscription de rattachement, eu égard l’éloignement de leur domicile. Le SNUipp a rappelé que cette mise à disposition perdurait et que ces collègues étaient désormais "utilisés" comme "moyens de remplacement" et qu’il convenait donc d’examiner avec attention ces demandes de changement de circonscription de rattachement.

Rappelons que le SNUipp a demandé et obtenu que des frais de déplacement soient prévus dans ce cadre.

L’IA a expliqué qu’il y avait des besoins de remplacement dans toutes les circonscriptions. Sauf que, a rappelé le SNUipp, ces collègues ne devraient pas en principe être disponibles puisque normalement ils devraient être affectés sur des postes "en dur". L’IA s’est engagé à examiner à nouveau les demandes particulières des collègues au retour des vacances, dans l’attente d’une nomination "en dur" sur un poste vacant.

- Point sur les lieux de stage en responsabilité des PE1 et sur la convention qui fait l’impasse sur la responsabilité civile de ces étudiants.

Le SNUipp a rappelé son opposition de principe sur l’organisation précipitée et imposée par le Ministère de ces stages qui constituent une atteinte forte à la formation des maîtres. Le SNUipp avait d’ailleurs demandé à ce que ne soit organisés que des stages de pratique accompagnée et d’observation.

De nombreuses questions ne sont toujours pas traitées à ce jour, notamment liées à la responsabilité civile de ces étudiants qui vont arriver dans les écoles dès fin janvier. Le SNUipp a rappelé que ces étudiants n’étaient actuellement pas "couverts" en cas de problèmes. L’IA a répondu que la question n’était effectivement pas traitée pour l’instant mais que le rectorat y travaillait pour mettre en place un aménagement de la convention type à signer en préalable à ces stages en responsabilité.

Le SNUipp a également fait état d’une rumeur qui circule activement, mettant en avant que l’ensemble des étudiants demandeurs ne pourrait être accueillis faute de supports de stages suffisants. L’IA a démenti cela et affirmé que l’ensemble des étudiants (Pe1 ou M1) qui avaient demandé à faire le stage en responsabilité seraient affectés dans des écoles (2 fois 1 semaine, fin janvier puis en mars). Plusieurs dispositions ont déjà été prises : stages de formation continuée des T1 et T2 reportés fin janvier ; stages courts de FC également reportés ; appel à des enseignants volontaires dans les écoles (2 ou 3 maximum) qui seraient amenés à travailler sur le projet d’école s’il manque des supports de stage.

A la question posée par le SNUipp, l’IA a affirmé également qu’il ne ferait pas appel aux écoles privées sous contrat.

Cela implique de fait qu’il n’y aura plus de formation organisée le Mercredi pour les T1 et T2.

Tous les supports de postes seront utilisés, sauf dans l’Ash : postes entiers, fractionnés, en Zep ou Rar...

- Paiement des heures individualisées pour les Imf.

Rappelons que les textes prévoient le paiement de ces heures pour les collègues maîtres-formateurs qui les effectueraient.

L’IA a rappelé qu’ils devaient faire une demande préalable avant de s’engager dans la mise en place des ces heures pour s’assurer de l’accord de l’IA, notamment en terme de possibilité de paiement effectif... le budget n’étant pas "extensible"...

- Clarification des collègues Erh sur la circonscription de Cagnes.

Suite à la création d’un poste d’Erh, le SNUipp a mis en avant une répartition "inéquitable" des zones d’intervention et du nombre de dossiers traités par les collègues. L’IA s’est engagé, en lien avec l’Ien Ash, de réétudier celles-ci. A suivre.

- Possibilité pour les collègues de Rased d’assister, sur le temps de travail, aux conférences pédagogiques, comme le prévoient les textes.

Le SNUipp a demandé à l’IA que ces collègues puissent assister, s’ils le souhaitaient, aux conférences pédagogiques (en lien notamment avec la suppression des possibilités de départs en stages Min et de l’indigence du plan de formation pour ces collègues) et que ce temps soit alors décompté. En effet, selon les textes, les 18 h de concertation ne sont pas explicitement indiquées dans les 108 h pour ces personnels. L’IA a refusé cette demande et rappelé que, pour lui, les enseignants du Rased devaient faire 24 heures face aux élèves + les 108 heures, dont 18 h de concertations pédagogiques, qui, de fait étaient bien sûr ouvertes aux personnels de rased.

Le SNUipp a récusé cette explication et rappelé que les textes n’exprimaient pas les choses de cette manière et ne prévoyaient pas le temps de concertations dans les 108 heures. Si ce temps est décompté dans les 108 heures, cela réduit aussi de fait le temps de synthèse indispensable (plus que 60 heures au lieu de 78 h l’an dernier). Le SNUipp va poursuivre ses interventions sur ce point.

- Point sur les frais de déplacements des collègues itinérants qui sont, pour l’instant, toujours bloqués.

Le SNUipp a rappelé que cette situation perdurait depuis le mois de mai-juin 2009.

L’IA a mis en avant les difficultés (réelles) de l’application nationale (Chorus) non adaptée à l’EN. Cela devrait se débloquer dans la semaine. Il y a d’autant plus urgence que ces crédits, s’ils n’étaient pas utilisés, seraient "récupérés" par le Ministère.

Une nouvelle circulaire va partir aux personnels concernés.

- Plusieurs situations personnelles, liées à des demandes de temps partiel ou d’organisation pédagogique, ont été aussi étudiées.

- Enquête TDAH : rappelons que, suite à la demande du SNUipp, il n’y a aucune obligation de participation à ce dispositif qui s’organise donc sur la base du volontariat.

Une Capd à nouveau dense où le SNUipp s’est entièrement impliqué, en amont, en séance, et après coup (permanences tél, site, réponses aux nombreux mel...) par un compte-rendu le plus exhaustif possible.

Les nombreuses questions diverses abordées par le SNUipp ont permis, sans nul doute, d’abonder l’ordre du jour initialement prévu par l’IA. Il serait bon, dans le compte-rendu syndical de la Cgt, de rappeler l’origine de la majorité des points abordés lors de cette Capd.

 

11 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.