www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / CDEN 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
7 avril 2009

CAPD déclaration sur les départs en formation CAPA-sh

Le SNUipp a fait part de sa position et de son mécontentement sur les départs en formation...A lire dans cet article

CAPD du 3 avril 2009, départs en formation CAPA-SH

Intervention du SNUipp

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

Un constat tout d’abord : seulement 30 de nos collègues candidats à une formation CAPA-SH pour la rentrée prochaine. C’est très peu, 8 de moins que l’année passée, et chaque année le nombre de demandes diminue (pour mémoire 68 demandes en 2004). Les incertitudes qui ont plané toute cette année sur l’ASH, et notamment sur la situation des RASED expliquent sans nul doute cette érosion. Le nombre de candidatures en option E et G chute, passant de 21 l’année passée à 5 cette année. La non reconnaissance du Ministre pour les enseignants dans leur ensemble (salaire et conditions de travail), les propos indignes du Président de la République concernant les RASED en janvier dernier, le mépris affiché pour l’ensemble de la profession par ce gouvernement n’incite pas nos collègues à s’inscrire dans un engagement auprès des enfants en grande difficulté ou en situation de handicap.

Suite aux opérations de carte scolaire du mois dernier, et du fait de 55 suppressions de postes dans notre département dues à la politique actuelle de ce gouvernement de démantèlement du service public d’éducation, l’ASH paye un lourd tribut pour la prochaine rentrée scolaire. Pourtant, depuis plusieurs années, les Inspecteurs d’Académie successifs avaient mis en place un plan pluri annuel concernant l’ASH, tant par rapport à la création des postes nécessaires que par rapport aux départs en formation spécialisée. Au SNUipp, nous avions fortement demandé, défendu et soutenu cet engagement du département dans le domaine de l’ASH, et nous nous félicitions des résultats obtenus.

La période que nous vivons en ce moment est un recul sans précédent dans notre département : jamais l’ASH n’avait été aussi touchée : 23 suppressions de postes RASED, dont 12 postes E et 11 postes G, 23 transformations de postes RASED en surnuméraires, et donc plusieurs dizaines d’écoles couvertes actuellement par l’intervention de ces personnels qui ne le seront plus à la rentrée prochaine, 2 suppressions de postes en option C, 3 suppressions de postes D (soit 2 CLIS et 1 poste en institut). Et encore, vous avez finalement renoncé, suite notamment à nos interventions en CTPD, à la fermeture d’un poste B, d’un poste C et de 2 autres postes D. En tout, 28 fermetures pour l’ASH, pour une seule création d’un poste d’ERH. Le SNUipp s’élève fortement contre cette politique de destruction de l’école, et notamment contre ces attaques sans précédent sur l’ASH. Nous continuons à revendiquer le rétablissement de la totalité des postes RASED au budget 2009, au bénéfice des enfants en difficulté à l’école.

Cette situation a des conséquences évidentes sur les départs en formation que nous allons évoqués lors de cette CAPD : pas de départ en option B : pas de poste vacant. concernant l’option C, pas de départ non plus et pour cause, vous fermez 2 postes pour la prochaine rentrée, alors que 2 collègues actuellement en formation vont bientôt passer leur diplôme, sans pouvoir retrouver de poste. Le SNUipp s’insurge contre cette politique à courte vue, où l’on envoie en 2008 des collègues en formation pour en 2009 fermer des postes dans la même option. nous réitérons d’ailleurs notre demande que lors de la session d’examen CAPA-SH qui ouvre en ce moment, la bienveillance des jurys soit de mise pour les stagiaires actuels des options C, E et G qui ont vécu une année d’incertitude particulièrement éprouvante. concernant les options E et G, malgré le recul du Ministre sur la question de la formation des personnels de RASED (rappelons qu’après avoir annoncé l’arrêt de ces formations, il a été contraint, devant la mobilisation sans faille de ces derniers mois, de renoncer à cette décision et de rétablir les formations), malgré ce recul donc, vous ne pouvez prononcer aucun départ dans ces options aujourd’hui, faute de postes vacants. concernant l’option A, il y a un poste vacant, nous vous demandons d’accorder un départ.

Restent les options D et F. Le SNUipp se félicite du nombre de candidats en hausse, 12 dans chacune d’entre elles. A relativiser tout de même, car nous savons que plusieurs collègues intéressés par d’autres options ont opté pour celles-ci, seules à pouvoir être organisées. Au vu des postes vacants tant en D que en F, et en conformité avec le plan pluri annuel pour l’ASH, nous vous demandons d’accorder la totalité des départs dans ces 2 options.

Pour finir, le SNUipp s’élève fortement contre la manière dont les choses se sont passées cette année. Alors qu’habituellement, puisque ces formations sont académiques, un groupe de travail commun Alpes-Maritimes / Var avait lieu sur l’organisation et l’implantation des différents lieux de formation, associant l’administration, les représentants de l’IUFM (maîtres d’œuvre en la matière) et les élus du personnel, le coordonnateur académique Mr Quinchon, par ailleurs IEN-ASH du Var, n’a pas cru bon cette année de convoquer ce groupe de travail. Résultat : nos collègues ont dû candidater à l’aveugle, votre circulaire indiquant 2 centres de formation possibles, Nice ou Draguignan. A ce jour d’ailleurs, alors que vous allez prononcer les départs en formation, les lieux ne sont toujours pas identifiés. Pour le SNUipp, les options D et F doivent se tenir à Nice l’an prochain, vu le nombre de candidats dans notre département, et aussi le fait que certains d’entres eux indiquent renoncer à leur demande si la formation avait lieu à Draguignan. Ces dysfonctionnements que nous avons déjà connu par le passé sont préjudiciables à nos collègues. A quoi sert un coordonnateur académique ASH qui ne coordonne même pas la politique académique de formation ?

Nous vous demandons d’intervenir fortement sur cette question afin qu’à l’avenir, les lieux de formation soient clairement identifiés au moment des candidatures. Nous vous demandons également d’intervenir auprès du Recteur pour que, conformément aux textes en vigueur, l’ensemble de ces questions soient inscrites à l’ordre du jour du prochain CTP Académique, ce qui n’a jamais été le cas jusqu’à présent.

Merci de votre écoute, et des réponses que vous pourrez nous apporter.

 

22 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.