www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Dossiers  / RASED-ASH 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
22 janvier 2009

Rased : le SNUipp s’adresse à l’IA

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

Le SNUipp vous interpelle de nouveau au sujet de la situation des postes RASED dans notre département pour la rentrée scolaire 2008-2009.

Nous vous rappelons notre opposition totale à la fermeture des 3000 postes RASED au niveau national décidée par le Ministre, tant la « sédentarisation » de 1500 d’entre eux (retour en classe) que la « surnumérisation » des 1500 autres. Comment peut-on penser une seule seconde que c’est en diminuant les possibilités d’aides spécialisées à l’école que la situation des élèves les plus en difficulté trouvera une solution ?

Les actions menées depuis plusieurs mois ont infléchi le discours de notre Ministre, notamment sur le fait qu’il reconnaisse la pertinence des RASED (arrêt des suppressions pour 2010 et 2011, maintien des formations…). Le SNUipp continue néanmoins à réclamer la non fermeture d’un seul des postes RASED, ce sera l’une des revendications clairement exprimée au coeur de la grève du 29 janvier prochain.

Par ailleurs, suite au dernier groupe de travail à l’IA, suite au CTPA du 20 janvier, il nous semble qu’il faut clarifier les choses.

Par rapport à la dotation initiale de retrait de 95 postes de RASED pour l’Académie (et donc de 47 postes pour le département) , il faut désormais raisonner sur la moitié d’entre eux en terme de suppression, c’est-à-dire 47 postes pour l’Académie, avec une répartition de 23 postes au plus pour notre département. Or, dans le document du groupe de travail que nous avons découvert en séance, il est indiqué une sédentarisation de 29 postes, et une « surnumérisation » de 17 postes. Le SNUipp vous demande de revoir cette répartition.

De plus, vous avez été destinataire d’un courrier de notre Ministre adressé également au Secrétaire Général du SNUipp daté du 8 janvier 2009, qui indique : « Les maîtres spécialisés seront affectés pour moitié en surnuméraire dans les écoles où la difficulté scolaire est la plus forte. Par ailleurs, pour l’autre moitié, les modalités d’affectation dans les classes concerneront en priorité les maîtres ne disposant pas de la qualification de maître spécialisé concernant les maîtres affectés en classe ordinaire. Elles prendront en compte la qualification des maîtres, l’existence éventuelle de postes vacants, et le volontariat notamment pour les maîtres spécialisés qualifiés. Les enseignants en formation ne seront pas concernés. »

Le SNUipp vous demande en conséquence de respecter les principes suivants, énoncés par le Ministre :

- les fermetures de postes ne doivent pas concerner plus de la moitié du nombre initialement prévu
- il y a nécessité de prendre en compte les postes vacants qui viendront en déduction des fermetures (le SNUipp vous a fait parvenir une contribution sur les postes vacants dans notre département, nous les chiffrons à une vingtaine)
- aucun personnel spécialisé titulaire ne doit être contraint de reprendre une classe ordinaire s’il ne le souhaite pas
- nous vous demandons d’écrire à tous les maîtres E et G afin de savoir si certains d’entre eux seraient volontaires pour exercer d’autres fonctions
- les sortants de centre de formation doivent avoir un poste dans leur option à la rentrée prochaine.
- les départs en formation, s’il y a nécessité, doivent être maintenus
- les missions des personnels que vous allez surnumériser doivent rester dans le cadre de la circulaire du 30 avril 2002, comme le précise le Ministre. Le SNUipp est en désaccord avec le fait que vous demandiez aux équipes concernées par l’arrivée d’un maître spécialisé surnuméraire de fournir un projet de fonctionnement particulier.

Si ces principes sont respectés (sédentarisation), cela devrait donc conduire à ne réaffecter aucun collègue spécialisé dans une classe. Il n’y a donc pas lieu aujourd’hui que le SNUipp vous envoie une contribution sur des règles de mouvement concernant ces personnels.

Nous interviendrons sur tous ces points lors du prochain groupe de travail du 27 janvier, et lors des réunions des 3 et 9 février (CTP).

Veuillez agréer, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, l’expression de nos salutations distinguées.

Gilles JEAN,Christophe MOTTUEL

Lettre de Darcos disponible sur demande auprès du SNUipp

 

26 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.