www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : La carrière  / Direction d’école 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
26 juin 2008

Direction d’école : réunion des directeurs le 25 juin à l’invitation du SNUipp

Nous avons abordé d’abord la demande du SNUipp auprès du Ministère de voir le dossier "direction d’école" enfin s’ouvrir sérieusement... Nous avons également fait le point sur "base élèves" où nous avons obtenu des avancées.

La plus grande partie de la réunion a été consacrée à l’utilisation des 60 h l’an prochain.

La discussion a été très riche.

Unanimement les présents ont rejeté cette réforme imposée.

En premier lieu nous rappelons la revendication centrale de la maitrise complète du conseil des maitres du processus.
- Le SNUipp revendique également que tous les directeurs soient dégagés des 60h d’aide personnalisée.

Le SNUipp a rappelé que lors du dernier CTPD, il n’avait pas fait de propositions d’aménagements étant fondamentalement contre cette réforme. Quelle que soit l’organisation prévue, cette réforme ne résoudra rien en terme de difficultés scolaires...

- Le temps en présence des élèves en difficultés effectué sur ces 60 heures va conduire à un allongement de la journée scolaire (déjà trop longue) pour des élèves qui ont déjà des difficultés à se mobiliser pendant les 6 heures de classe et à une stigmatisation de ces enfants. De plus, on ne tient pas compte de l’impact négatif de ce qui peut être vécu comme une « punition » pour ces enfants et leur famille. Si l’on ajoute les stages de remise à niveau pendant les vacances, certains enfants vont voir leur temps scolaire considérablement augmenté par rapport à l’ensemble, ce qui risque d’engendrer des rejets définitifs de la structure scolaire.

- Concernant les horaires décalés, cheval de bataille de l’IA, du SE et du SGEN, cette organisation va de fait réduire le temps scolaire de la totalité des élèves, qui voient déjà disparaître 2 heures de classe l’année prochaine, et 2 heures encore avec la mise en place de l’aide personnalisée sur les 24 heures. De plus, on demande là aux collègues d’organiser eux même l’augmentation de leur temps de travail, on comprend bien la stratégie des IEN qui verront de fait leur travail largement facilité avec ce type de fonctionnement. Et d’ailleurs, par ce tour de passe passe, le temps de formation prévue dans les textes disparaît !

Par ailleurs 2 IEN en réunion de directeurs ont annoncé que tous les directeurs seraient dispensés des 60h (Antibes et Nice 2). Vérification auprès de l’IA il n’en n’est rien, la circulaire n’étant pas sortie. A Antibes il y a eu un tollé lorsque l’IEN a annoncé que l’an prochain ce serait 2 fois une heure par semaine non négociable . Ce dispositif serait imposé par la mairie, ce qui est scandaleux alors que l’IA prône la souplesse. En fait la mairie d’Antibes ne veut pas des horaires décalés par rapport à son personnel communal. Du coup l’IEN tente d’imposer son projet. Elle dispense les collègues de PS et MS des 60 h et les invitent à intervenir sur l’élémentaire du groupe scolaire. Et s’il n’y a pas de groupe scolaire, que font les collègues ? La réaction s’organise à Antibes en lien avec le SNUipp. Nous avons demandé à l’IA d’intervenir, ce qu’il va faire. Nous savons également que l’IA a rencontré les maires du département. La question de la responsabilité a été largement abordée. Une réunion avec la mairie de Nice devrait avoir lieu.

Au final une réunion riche qui a permis des échanges fructueux. Pas de précipitation des équipes malgré le forcing des IEN, le dispositif ne se mettra pas en place avant la Toussaint.

Continuons à signaler aux réseaux les enfants en difficulté.

 

56 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.