www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Agents non titulaires 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
12 juin 2008

Précarité : le SNUipp reçu à l’IA

Le SNUipp a été reçu en audience le mercredi 11 juin par Mesdames NECAS, secrétaire générale de l’Inspection d’Académie et Melle BATTESTI, chef de division des moyens, pour nous entendre au sujet des Emplois Vie Scolaire.

Cette action s’inscrit dans le cadre de la semaine de lutte contre la précarité dans l’Education Nationale.

Les EVS sont au nombre de 50 000, mais leur nombre va être ramené à 30 000 pour des raisons budgétaires l’an prochain.

Il nous avait été rappelé lors de la dernière CAPD qu’ils sont au nombre de 1087 à l’heure actuelle. L’IA s’est d’ailleurs battu pour maintenir ce nombre malgré une baisse du budget de 38 %.

Actuellement, les EVS sont nombreux à nous contacter pour évoquer le renouvellement de leur contrat, souvent problématique...

Comment se décline le nombre des EVS ? - aide à la direction : 350 - aide à l’intégration des enfants en situation de handicap : 177 - collèges et lycées : 560.

Dans les prochains mois, le nombre d’EVS collèges et lycées devrait chuter au profit des EVS destinés à intégrer des enfants en situation de handicap.

Le renouvellement : la durée des renouvellements serait en majeure partie de un an, mais certains contrats ne sont renouvelés que pour 6 mois, l’ANPE restant maîtresse des contrats.

Les critères de renouvellement tiennent compte de la possibilité d’insertion des personnels (âge par exemple), si l’EVS le souhaite, jusqu’à épuisement des droits.

En cas de demande de renouvellement, le directeur doit informer l’employeur ( le collège) de l’EVS en donnant ses états de service.

La quotité horaire des EVS sur une semaine est pour les CAE de 20 heures et pour les CA de 26 heures, mais l’administration considère que les vacances (même celles d’été) n’étant pas des congés forcés (une grève serait un congé forcé). L’EVS peut donc être amené à travailler 30 heures (annualisation du temps de travail) au lieu de 26 heures.

La formation des EVS :

Formation à l’emploi : une formation sur la base du volontariat était proposée jusqu’à maintenant pour les EVS AVS-I, qui ne rassemblait que peu de personnes. L’an prochain, des modules obligatoires seront proposés (toujours pour les EVS AVS-i) et des heures seront dégagées pour permettre la présence à cette formation (le mercredi).

Une autre formation (perfectionnement sur des outils informatiques, par exemple) peut aussi être demandée si elle existe sur le Plan Académique de Formation.

Concernant le versement de la prime de retour à l’emploi, le statut des EPLE ne le permet pas.

En fin d’audience nous avons remis la motion suivante

Contre la précarité, pour des emplois stables et pérennes

Depuis six ans, les assistants d’éducation occupent des missions d’AVS auprès des élèves en situation de handicap dans les écoles et les établissements.

Depuis 3 ans maintenant, les Emplois Vie Scolaire sont présents ans les écoles pour ce mêmes missions ou d’autres.

Aux revendications des enseignants des écoles et des parents pour une aide à la scolarisation des enfants en situation de handicap, au fonctionnement des écoles, le réponses ont été le recrutement de personnels de plus en plus précaires. L’accumulation de missions et de tâches nouvelles, les dégradations des conditions de travail de enseignants qui en découlent, nécessitent des professionnels aux compétences multiples.

Nous refusons l’installation de la précarité dans les écoles. A nouveau, en cette fin d’année scolaire, plusieurs milliers d’EVS risquent de se retrouver au chômage à l’issue de leur contrat. Les premiers AVS – assistants d’éducation arrivent au terme de leur contrat. Dans l’urgence, le réemploi de ces personnels doit être assuré en attendant que les postes statutaires correspondant aux tâches effectuées (aide à l’encadrement, la surveillance, l’accompagnement, la maintenance informatique, aux tâche administratives, au fonctionnement des BCD) soient créés. Nous demandons que soient assurés aux personnes recrutées sur ces contrats une formation et une prise en compte réelle de la qualification acquise avec garantie de débouchés.

Le SNUipp 06

 

21 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.