www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
28 mai 2008

CAPD 27 Mai 2008 : les élu(e)s du SNUipp vous rendent compte.

1) A l’ordre du jour notamment les résultats du mouvement à TD.

Quelques chiffres : 1804 participants (1797 en 2007) : 804 ont eu satisfaction (soit 44.5% - 47 % en 2007). 416 sont maintenus sur poste, 584 restent à ce jour sans affectation.

Le SNUipp a rappelé ses importantes contributions en amont de la Capd : lors des groupes de travail de vérification des barèmes des accusés de réception mais aussi lors de la diffusion des propositions d’affectation en amont de la Capd. Des erreurs, oublis ont pu être ainsi décelés avant la Capd permettant, ce jour, d’avoir un document lissé et fiable.

Le SNUipp a, pour sa part pris toutes les garanties d’usage à ce sujet en demandant systématiquement aux collègues qui nous contactent de rappeler pour confirmation des résultats après la Capd.

Le SNUipp a rappelé que le mouvement constituait un temps fort dans l’année pour les personnels et les écoles. Cela nécessite un gros travail en amont dans lequel les élu(e)s du SNUipp se sont pleinement impliqué(e)s de manière constructive et active, dans un souci de respect de l’équité entre tous. Et ce dans des délais très courts…du fait du décalage de l’ensemble des opérations de carte scolaire après les élections municipales.

Nous avons également remercié les services de la Dipe pour le travail fourni et les échanges qui nous ont permis d’obtenir aujourd’hui des résultats du mouvement dans les temps.

Sur la direction d’école : mauvaise surprise puisque le nombre de directions restées vacantes est en augmentation significative : 44 directions restées vacantes à l’issue du mouvement à TD : 27 en élémentaire, 17 en maternelle + 2 classes uniques.

Il y en avait 33 en 2007, 45 en 2006.

Ces directions vacantes concernent également des directions déchargées : 30 ont : ¼ de décharge ou +.

Le malaise persiste chez les directeurs et les non-réponses ministérielles apportées par le « soit-disant » protocole d’accord signé par des organisations syndicales minoritaires est loin d’avoir résolu les difficultés : charges de travail et responsabilités croissantes, non prise en compte des problématiques financières…

Restent également 3 directions d’établissements spécialisés à pourvoir : IME Wallon à Villeneuve-Loubet ; Vence IR Vosgelade ; La Trinité Maison de l’Enfance.

Les collègues ont passé l’entretien au Rectorat. Le SNUipp a demandé à l’IA les résultats de ces entretiens.

A noter qu’une candidate, qui assure actuellement l’interim d’un de ces établissements, a rempli le dossier pour passer cet entretien, a été convoquée… pour s’entendre dire au final qu’elle n’avait pas l’Ags requise pour se présenter à l’entretien…

Sur les résultats de ces entretiens : grosse « surprise » puisque sur les 3 candidats seuls 1 a eu avis favorable. Le SNUipp est intervenu pour dénoncer ces avis défavorables portant notamment sur une collègue qui assure depuis maintenant 2 ans l’interim d’une de ces directions.

L’IA s’est dit également « surpris » et s’est engagé à contacter le Rectorat au sujet de cet avis. A suivre.

Sur les postes dans l’Ash : là aussi un nombre de postes vacants qui diminuent ou stagnent selon les options.

Ce sont encore les Clis qui posent encore problèmes avec 8 postes vacants (contre 11 en 2007 ; 20 en 2006) mais les efforts entrepris depuis plusieurs années dans le département sur le nombre de départs en formation, notamment suite aux interventions du SNUipp, commencent à porter leurs fruits. A noter cependant qu’il reste encore du chemin puisqu’il y a 31 nominations à titre provisoire sur les CLIS D contre 5 à TD .

Les difficultés inhérentes à ces postes, la disparité des recrutements, du public accueilli restent cependant très marquées.

A noter également 2 postes vacants en option D (adjoint spécialisé), avec 8 nominations à TP.

Segpa : 6 postes vacants (5 en 2007), avec 20 nominations à titre provisoire contre 7 à TD.

Là aussi les interventions du SNUipp sur l’ouverture de l’option F dans l’Académie doivent être entendues par tous, y compris l’IA du Var. Les besoins en formation restent indiscutables.

Situation des directions de Segpa. A suivre de très près les nominations lors de la CAPA.

A suivre aussi les interim de direction de Segpa car certains collègues ont réussi le concours de Principal de collège.

Regad : 1 poste vacant (Gilette). A noter que 3 collègues (entrant ou sortant en formation au Capa-sh option E) n’ont pas eu d’affectation au mouvement. Il faudra étudier de près leur affectation en groupe de travail.

O poste vacant en option A, B ou C.

Option G : 3 postes vacants (4 en 2007, 5 en 2006).

Zil Ash : 6 postes vacants (idem 2007) avec 7 nominations à TP, 2 à TD.

A noter que chaque année ces postes posent de réelle difficultés avec des nominations plus ou moins volontaires…

O poste vacant pour les psychologues de l’Education Nationale (0 en 2007, 3 en 2006).

A noter qu’une collègue sortante de formation de l’Iufm d’Aix reste sans affectation.

Le SNUipp a également souligné le nombre de postes d’IMF restés vacants : 4 (contre 10 en 2007, 6 en 2006) et rappelé son opposition aux suppressions de postes qui ont été faites dernièrement, révisant à la baisse les réels besoins de formation sur l’Iufm de Nice. De nouvelles triplettes vont devoir être organisés en lien avec l’Iufm.

L’IA s’est dit sensible à cet effort de formation à poursuivre effectivement.

Le SNUipp a posé la question de l’affectation sur certains postes particuliers restés également vacants : plusieurs appels à candidature vont être lancés par l’IA :

- CDO : appel à candidature

- Coordonnateur AVS : appel à candidature

- CP ASH

Pour d’autres : appel au vivier.

- CPE EPS à Carros

- EMALA

- ERH Menton

Pour le poste de la Prison de Grasse : 2 candidatures recensées. A suivre après l’entretien prévu le 6 juin.

Les candidatures sur les postes d’UPI crées en Lycée (Menton et Grasse) ont été également étudiées. Deux collègues ont été affectées à TD (barème du mouvement).

La situation des postes RAR a été également évoquée. Les collègues qui ont demandé leur retour sur ces postes seront affectées.

Le SNUipp a également précisé qu’il souhaitait, l’an prochain, dans le cadre du mouvement 2009 rediscuter d’au moins 1 point : celui portant sur le traitement des situations des collègues exerçant sur des décharges de direction qui sont touchées par mesure de carte suite à la NGM.

Ces collègues ont de fait vu leur mouvement annulé lorsque le directeur n’avait pas fait le mouvement : beaucoup en effet n’ont pas voulu prendre le risque de se retrouver à titre provisoire et avaient demandé leur retour sur poste. Leur mouvement a été annulé, les empêchant de fait d’obtenir un autre poste.

Ces collègues risquent de voir de fait leur situation bloquée sur du long terme (tant que le directeur ne partira pas à la retraite ou ne fera pas le mouvement). Nous avons donc demandé à ce que soit rediscuté ce point pour trouver une solution plus favorable aux collègues, lésés par l’application strictu-sensu d’une logique administrative et budgétaire.

Concernant la situation des IMF : le SNUipp a fait état des nouveaux projets de texte qui préconise plus que 6 heures de décharge pour ces collègues, ce qui a également des conséquences sur les triplettes organisées jusqu’à là.

L’IA a répondu qu’il n ‘avait pas l’intention, sauf injonction ministérielle, de mettre en application ce nouveau dispositif pour la rentrée 2008 et qu’il souhaitait reporter cette mise en place le cas échéant à la rentrée 2009.

2) CONGES de FORMATION PROFESSIONNELLE.

La dotation ministérielle est de 11 équivalents temps plein, soit 132 mois.

Le SNUipp a dénoncé la baisse importante du contingent : 156 mois l’an dernier pour 102 demandes ; 132 mois en 2008 pour 116 demandes !!

L’insuffisance des moyens alloués malgré le nombre de demandes en hausse, cumulée à l’absence depuis de nombreuses années de possibilités de congé de mobilité, de même les décrets « Seconde carrière » annoncés à grands renforts médiatiques, reflètent bien une politique démagogique basée sur des effets d’affichage sans réalité avec les besoins sur le terrain et les attentes des personnels.

Au final : 1 départ en catégorie 1 ( niveau Deug) : 11 départs en catégorie 2 (niveau licence et +) ; 2 départs en catégorie 3 (divers).

3) INTEGRATION PE

326 possibilités pour 60 demandes. Toutes ont donc été acceptées.

Il reste environ 600 instituteurs dans le département.

4) ACCES HORS CLASSE PE

Le contingent n’étant pas connu encore à ce jour, ce point n’a pu être traité.

Il est reporté à la CAPD du 27 juin.

5) POSTES DE REEMPLOI

Le SNUipp a rappelé l’extrême pénibilité de cette réunion au vu des dossiers traités et le manque cruel de postes en la matière : beaucoup de situations écartées faute de moyens malgré la légitimité de ces demandes.

Cette dotation n’a pas évolué depuis plus de 20 ans alors même que le nombre d’enseignants a doublé.

Une baisse de note a également été évoquée.

De même a été entérinée deux demandes d’annulation de permutation.

6) Questions diverses posées par le SNUipp.

Devenir des Evs, Avs et contrats aidés.

Le SNUipp a posé la question du devenir de ces postes au 30 juin 2008.

A ce jour, ce sont 1087 contrats qui ont été passés dans les AM pour trois missions : assistance à l’aide administrative aux directeurs d’école ; suivi des enfants handicapés ; aide administrative et vie scolaire dans les collèges et lycées.

Pour l’an prochain, il y aura le même nombre de postes, 1087 supports. Cependant, ils seront répartis différemment puisque 72 postes seront accordés au titre du suivi des enfants handicapés au détriment de l’aide administrative dans les collèges et lycées.

Départ à la retraite des collègues.

Le SNUipp a demandé à l’IA à ce que soit adressé aux collègues un mot de sa part pour leur souhaiter une bonne retraite… en lieu du courrier indiquant la « radiation du cadre ».

Accord de l’IA.

Autorisations d’absence accordées sans traitement.

Le SNUipp a fait de deux situations personnelles (obsèques et concours de la Fonction Publique) où des retraits de salaire ont été effectués suite aux absences des collègues.

Le SNUipp a demandé plus de discernement quant à l’application strictu-sensu des textes.

L’IA s’est engagé à réétudier ces situations.

- Une situation d’école (conflits enseignants/ Directrice) a été également évoquée.

 

11 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.