www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Les programmes  

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
22 février 2008

Programme du premier degré : Quadrature du cercle et retour en arrière

Avec l’annonce du recentrage sur les « fondamentaux », le projet de programme du premier degré présenté par le Ministre de l’Education Nationale, est marqué par un alourdissement des programmes, alors que le temps d’enseignement hebdomadaire sera réduit de deux heures à la rentrée prochaine.

En mathématiques et en français les programmes sont alourdis avec la réintroduction du futur antérieur et du passé antérieur, la multiplication des nombres décimaux, la division décimale, l’étude du cylindre et du prisme, la longueur du cercle, le volume du pavé, l’introduction d’une première langue vivante au CP. De même s’ajoute l’éducation au développement durable, l’histoire de l’art et... une heure hebdomadaire d’enseignement en Education Physique et Sportive.

Le Ministre envisage-t-il par conséquent de réduire considérablement l’enseignement de l’histoire, de la géographie, des sciences, de l’éducation artistique et de transférer leur enseignement dans le cadre de l’accompagnement éducatif ? Qui peut croire que le retour aux maximes moralistes telles « La liberté de l’un s’arrête où commence celle d’autrui » peut permettre de construire des règles de vie collective dans la classe.

Si le SNUipp est favorable au principe d’évaluations qui aident véritablement les élèves, il s’opposera à la publication des résultats école par école qui viserait à les mettre en concurrence.

Le projet de programme réduit le plus souvent l’acte d’enseigner à la mise en place d’automatismes et à la mémorisation. Enseigner consiste aussi à développer la curiosité de l’élève, à lui permettre de découvrir des notions nouvelles, de faire une place à l’erreur et de structurer des connaissances. Le projet privilégie une vision mécanique des apprentissages. Il constitue, en l’état, un retour en arrière qui fait fi de l’expérience des enseignants et des travaux de recherche pédagogique.

L’école de la blouse grise et du bonnet d’âne serait-elle de retour rue de Grenelle ?

Le BO spécial “nouveaux programmes soumis à consultation” ainsi que le document ministériel sur les progressions en mathématiques et en français sont sur le site du SNUipp national.

Réaction de la FCPE

"Nouveaux programmes, les grands-parents retrouvent leur école !", déclare la FCPE qui "déplore un retour en arrière et dénonce les orientations conservatrices données à ces programmes". La fédération de parents d’élèves "attend que de profondes modifications soient apportées à ce projet" et demande une "concertation avec les parents d’élèves et toute la communauté éducative dans les plus brefs délais", refusant "que la seule consultation des enseignants se fasse sur le temps scolaire des enfants".

Elle regrette en particulier la "disparition des cycles via une programmation annuelle des enseignements de la petite section au CM2" : "L’école retrouve une organisation par niveau. Est-ce la clarté que le ministre voulait pour les parents ?", s’interroge la FCPE tout en réaffirmant son attachement à "la logique pédagogique des cycles".

Elle note la "remarquable absence de grille horaire" alors que "le ministre vient de supprimer 72 heures". Elle "exige" des "éclaircissements" sur la répartition des heures à la rentrée. La fédération s’interroge sur l’ajout d’une heure de sport hebdomadaire : "Veut-on faire courir plus et apprendre moins ?"

Elle se dit "très inquiète de l’apparition de la morale dans les programmes et ce, dès la maternelle". "Quelle intention politique y a-t-il derrière le fait d’introduire dans les programmes pour les élèves de CM2 les règles d’acquisition de la nationalité française ?", se demande-t-elle. Elle exprime une crainte : "À la rentrée 2008, l’enfant ne sera plus au centre du système éducatif. Il sera redevenu ce qu’il n’aurait jamais dû cessé d’être pour certains conservateurs : un élève formaté par l’école, soumis à l’autorité des adultes, et conditionné à se lever promptement au moindre signal !"

 

19 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.