www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Agents non titulaires 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
24 mai 2007

Journée d’action EVS dans notre département,

Après un rassemblement devant l’IA et une conférence de presse, une délégation conduite par le SNUipp a été reçue par l’Inspecteur d’Académie et Madame BATTESTI, chef de la division DOS. La délégation était composée de deux EVS employées pour l’aide à la direction et d’une EVS aidant à la scolarisation d’enfants handicapés.

Le SNUipp a introduit en rappelant la raison de cette audience : « journée nationale EVS » pour dénoncer la rupture des contrats et la mise au chômage sans prime de retour à l’emploi dès le 30 juin prochain pour les EVS recrutés à partir de septembre 2006 (368 dans notre département).

En guise de préambule, l’Inspecteur d’Académie s’est félicité de voir l’investissement des EVS, leur nombre et le rapport qu’ils entretiennent avec les enseignants ainsi que les services qu’il rendent au quotidien aux collègues dans les écoles, aux enfants handicapés, et donc à l’Education Nationale. Il a ensuite rapidement rappelé les missions sur lesquelles ont été recrutés les EVS : aide à la scolarisation des enfants handicapés et aide la direction.

Cependant, il a toutefois précisé qu’il n’a pas de réponse à apporter à notre principale question. En effet, le dossier EVS est un dossier interministériel engageant les deux ministères précédents de la Cohésion Sociale et de l’Education Nationale.

L’Inspecteur d’Académie a poursuivi en précisant qu’il souhaitait vivement que la politique d’accompagnement des écoles et des élèves soit poursuivie, car les apports des EVS se révèlent indéniables.

Il a rappelé que Monsieur DARCOS, nouveau Ministre de l’Education Nationale recevait le jour précédent les secrétaires nationaux de la FSU et du SNUipp, que la question des EVS avait été posée, et que le Ministre avait donné la même réponse à Gilles MOINDROT secrétaire National du SNUipp).

Le SNUipp a ensuite posé la question de la formation.

L’Inspecteur d’Académie nous a répondu que l’embauche des EVS se voulait être un tremplin pour pouvoir rebondir sur un autre emploi. Pour la question de l’aide à la scolarisation des enfants handicapés, une formation à l’emploi a été mise à disposition au Plan Académique de Formation. Pour les autres EVS, la formation doit être assurée par l’ANPE, peut-être sous forme de Validation des Acquis d’Expérience pour se retourner vers autre chose. Si toutefois , avec une note d’optimisme, les contrats EVS devaient être de nouveau d’actualité à la rentrée, l’Inspecteur d’Académie se prononcerait volontiers pour un recrutement des personnels qui ont déjà été en poste, car cela s’inscrirait dans une certaine continuité pédagogique.

En conclusion, nous pouvons dire que même si le dossier des EVS est relativement complexe autant par le mode de recrutement que la gestion financière de ces emplois aidés par différents ministères et budgets, nous resterons vigilants sur le devenir des EVS. Le SNUipp revendique des emplois perrennes et statutaires pour ces collègues pour combattre la précarité instituée dans les écoles.

Nous avons eu une bonne couverture de presse : FR3, Nice Matin, et plusieurs radios.

 

59 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.