www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Alpes-Maritimes

Vous êtes actuellement : Début de carrière 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
9 avril 2007

Intégration IUFM/Université :Compte rendu audience FSU – présidence de l’université.

A la demande de la FSU, une délégation a été reçue par M. Marouani Président de l’université de Nice et par M. Rocca, chargé de mission.

Pour la FSU étaient présents : Michel Fortuna (secrétaire départemental de la FSU83), Gauthier Broquet (secrétaire départemental FSU06), tous deux étant coordonnateurs académiques de la FSU.

Paule Kober (SNESUP), Sylvie Curti (SNUipp), Cathy Boissin (SNEP), Bruno Suzanna (SNUipp83), excusé le SNES.

Nous avons introduit la discussion en rappelant que la fsu était très soucieuse de l’avenir de la formation des enseignants (une évidence !!) et avons souligné que nous regrettions l’absence de cadrage national. Dans ces conditions, beaucoup de décisions se prennent au niveau local. Tout n’est pas réglé, de nombreuses questions restent en suspend. Malgré un calendrier très serré, il faut éviter la précipitation.

Nous attendons des précisions sur :

- Le Choix de l’université

Nice ou Toulon ?

- Le Statut et notamment le fléchage des moyens financiers et des postes.

- Place des représentants des personnels, des usagers et des organisations syndicales dans les instances internes et externes.

- Contenu de la formation dans la perspectives du master

Réponses de Messieurs Marouani et Rocca

- Il existe un cadrage national à travers le « vade-mécum de l’intégration » des IUFM à l’université, texte publié par le ministère qui sert de guide.

- Avant de nous présenter les atouts de l’université de Nice, il nous a exposé le contexte local des deux pôles universitaires susceptibles d’accueillir l’iufm de nice. Toulon petite stucture avec des difficultés... Nice, une université reconnue qui développe des projets dont le poids est renforcé par la présence de milliers de chercheurs.

- Si l’université de Nice est intéressée par l’arrivée de l’IUFM, ce n’est pas pour gonfler ses moyens matériels et financiers, mais plutôt une opportunité d’enrichir et de diversifier l’offre de formation aux étudiants en s’appuyant entre autre sur le savoir faire des personnels de l’iufm. Cela s’intègre parfaitement dans la démarche de progrès engagée par l’université dans le cadre de contrats d’objectifs quadriennaux.

- Pour ce qui concerne la représentativité dans les instances, M Marouani souhaite modifier les statuts actuels et se rapprocher d’une représentativité par métiers où les organisations syndicales auraient toute leur place. Il existe par ailleurs d’autres lieux de concertation qui peuvent s’ouvrir aux différents acteurs de l’IUFM. Dans la période de transition, il est possible de créer un statut d’observateur dans les instances actuelles de l’université.

D’ores et déjà des contacts sont pris pour rencontrer le Président de l’Université de Toulon.

 

58 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 06 : 34 avenue du Docteur Menard - 06000 NICE

Tel : 04.92.00.02.00

Fax : 04.93.35.75.52

Email : Ecrire au SNUipp 06

site : http://06.snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Alpes-Maritimes, tous droits réservés.